Top 3 des théories de l'inflation (avec diagramme)

Différents économistes ont présenté différentes théories sur l'inflation. Les économistes qui ont fourni les théories de l’inflation sont généralement classés en deux catégories, à savoir monétariste et structuraliste.

Les monétaristes associaient l'inflation aux causes monétaires et suggéraient des mesures monétaires pour la maîtriser.

D'autre part, les structuralistes pensaient que l'inflation était due à un système économique déséquilibré et utilisaient ensemble des mesures monétaires et fiscales pour résoudre les problèmes économiques.

La figure 3 illustre trois théories principales de l’inflation:

Découvrons les différentes théories de l’inflation (comme le montre la figure 3) en détail.

Théorie de l'inflation fondée sur la puissance du marché :

Dans une économie, lorsqu'un seul vendeur ou un groupe de vendeurs décident ensemble d'un nouveau prix différent du prix concurrentiel, ce prix est appelé prix de pouvoir du marché. Ces groupes maintiennent les prix au niveau auquel ils peuvent réaliser un profit maximum sans se soucier du pouvoir d'achat des consommateurs.

Par exemple, ces dernières années, les prix de l'oignon étaient très élevés en Inde. La flambée des prix des oignons est le résultat de l'action collective des producteurs d'oignons. Dans une telle situation, les personnes à revenus moyens et faibles ont réduit leur consommation d’oignons. Cependant, les producteurs d'oignons ont réalisé des profits élevés avec les groupes à revenu élevé.

Selon la version avancée de la théorie de l'inflation basée sur le pouvoir de marché, les oligopoleurs peuvent augmenter le prix à n'importe quel niveau, même si la demande n'augmente pas. Cette hausse des prix est due à l'augmentation des salaires (à cause des syndicats) dans l'industrie oligopolistique.

L'augmentation des salaires est compensée par la hausse des prix des produits. Avec l’augmentation du revenu des particuliers, leur pouvoir d’achat augmente également, ce qui se traduit également par une inflation.

En dehors de cela, certains économistes ont conclu que les politiques fiscales et monétaires ne sont pas applicables dans la pratique car elles ne permettent pas de contrôler la hausse des prix. Ces politiques ne fonctionneraient que lorsque les prix augmenteraient en raison d'une augmentation de la demande.

De plus, ces politiques ne peuvent être appliquées à la hausse oligopolistique des prix, qui est due à la hausse des coûts de production. La politique monétaire peut réduire le taux d'inflation en relevant le taux d'intérêt et en régulant le flux de crédit sur le marché. Cependant, cela n'aurait aucun effet sur le prix oligopolistique, car le coût est transféré aux prix des biens et des services.

Inflation conventionnelle tirée par la demande :

La théorie de l’inflation fondée sur le pouvoir de marché représente un extrême de l’inflation. Selon cette théorie, l'inflation existe même lorsqu'il n'y a pas d'excès de demande. De l’autre côté, les théoriciens classiques de l’attraction de la demande estimaient que la seule cause de l’inflation était l’excès de la demande globale par rapport à l’offre globale.

Dans des conditions d'équilibre de plein emploi, lorsque la demande augmente, l'inflation devient inévitable. En outre, dans des conditions de plein emploi, l’économie atteint sa capacité de production maximale. À ce stade, l'offre de biens et services ne peut plus être augmentée alors que la demande de produits et services augmente rapidement. En raison de ce déséquilibre entre l'offre et la demande, l'inflation se produit dans l'économie.

Théories structurelles de l'inflation:

Outre les deux extrémités extrêmes mentionnées ci-dessus, il existe un groupe moyen d'économistes appelés économistes structurels. Selon la théorie structurelle de l'inflation, le pouvoir de marché est l'un des facteurs à l'origine de l'inflation, mais ce n'est pas le seul facteur. Les partisans des théories structurelles estimaient que l’inflation résultait de déréglages structurels dans le pays ou de certaines caractéristiques institutionnelles de l’environnement commercial.

Ils ont fourni deux types de théories pour expliquer les causes de l'inflation, illustrées à la figure 4:

Etudions les différents types de théories structurelles de l’inflation (comme le montre la figure 4) en détail dans les sections suivantes.

Théorie du balisage:

La théorie de la marge d'inflation a été proposée par le professeur Gardner Ackley. Selon lui, l’inflation ne peut pas se produire seule en raison de facteurs liés à la demande et aux coûts, mais c’est l’effet cumulatif des activités d’appel de la demande et des coûts. L’inflation tirée par la demande fait référence à l’inflation résultant d’un excès de la demande globale, ce qui se traduit également par une augmentation du niveau des prix. La hausse des prix stimule la production mais augmente la demande de facteurs de production. Par conséquent, le coût et le prix augmentent tous les deux.

Dans certains cas, les salaires augmentent également sans augmenter la demande excédentaire de produits. Cela se traduit par une baisse de l'offre à un niveau de prix plus élevé pour compenser la hausse des salaires par les prix des produits. La pénurie de produits sur le marché entraînerait une nouvelle augmentation des prix.

Par conséquent, le professeur Gardner a fourni un modèle d'inflation majorée dans lequel les deux facteurs, le coût de la demande, sont déterminés. L'augmentation de la demande entraîne la hausse des prix des produits, les clients dépensant davantage pour les produits.

D'autre part, les biens sont vendus à des entreprises plutôt qu'à des clients, puis le coût de production augmente. En conséquence, les prix des produits augmentent également. De même, une augmentation des salaires entraîne une augmentation des coûts de production, ce qui augmenterait encore les prix des produits.

Donc, selon le professeur Gardner, l'inflation est due à un excès de demande ou à une augmentation des taux de salaire; par conséquent, les politiques monétaire et budgétaire devraient être utilisées pour contrôler l'inflation. Cependant, ces deux politiques ne sont pas suffisantes pour contrôler l’inflation.

Inflation au coude de la bouteille :

Le professeur Otto Eckstein a introduit l’inflation au goulot de la bouteille. Selon lui, la relation directe entre les salaires et les prix des produits est la principale cause de l'inflation. En d'autres termes, l'inflation se produit lorsqu'il y a une augmentation simultanée des salaires et des prix des produits. Cependant, il a estimé que les théories de la poussée des salaires ou du pouvoir de marché ne sont pas en mesure de fournir une explication claire de l'inflation.

Après avoir analysé la situation inflationniste, le professeur Eckstein a déclaré que l'inflation était due à l'essor des biens d'équipement et à la spirale prix-salaires. En outre, il a également affirmé que, pendant l’inflation, les prix sont plus élevés dans tous les secteurs, mais que peu d’industries affichent une hausse des prix très élevée par rapport au reste des secteurs.

Ces industries sont qualifiées d'industrielles, responsables de la hausse des prix des biens et des services. En outre, le professeur Eckstein a plaidé pour que l’inflation soit le résultat de la concentration de la demande de produits des industries de la bouteille.

 

Laissez Vos Commentaires