Revenu net des facteurs de l'étranger: (composantes et signification)

Revenu net du facteur étranger: (composantes et importance)!

Revenu net des facteurs provenant de l’étranger, utilisé pour différencier le revenu national du revenu national.

NFIA est aussi la différence entre les revenus des facteurs reçus de l’étranger et les revenus des facteurs payés à l’étranger. Le revenu factoriel net provenant de l'étranger correspond à la différence entre le revenu factoriel gagné à l'étranger par les résidents normaux d'un pays (par exemple l'Inde) et le revenu factoriel gagné par des non-résidents (étrangers) sur le territoire national de ce pays (c'est-à-dire l'Inde). . Le CSO le définit comme «le revenu attribuable aux services de facteurs rendus par les résidents normaux du pays au reste du monde, moins les services de facteurs que le reste du monde leur a rendus».

Symboliquement:

NFIA = Revenu factoriel gagné à l'étranger par les résidents - Revenu factoriel des non-résidents sur le territoire national.

Les résidents normaux d'un pays gagnent un revenu de facteur non seulement sur le territoire national d'un pays, mais également à l'extérieur de celui-ci. Les revenus provenant de l'extérieur peuvent être gagnés principalement de deux manières: (i) revenus du travail et revenus malades des revenus de l'immobilier et de l'entrepreneur, comme indiqué ci-dessous. Attention, c'est une affaire à double sens puisque les étrangers gagnent aussi un revenu en travaillant sur le territoire national d'un autre pays.

i) Revenu du travail (rémunération des employés):

Les revenus du travail peuvent être gagnés en travaillant sur les territoires nationaux d’autres pays, gagnant ainsi des salaires et traitements (ou la rémunération des employés). Par exemple, supposons qu'en 2008-2009, des scientifiques résidents, des ingénieurs, des médecins, des danseurs, des maçons et des menuisiers employés à l'étranger gagnaient un revenu de facteur de 10 000 crores alors que des paiements similaires versés à des travailleurs non-résidents employés sur le territoire national indien étaient justes. de Rs 8.000 crore. La rémunération nette des employés de l’étranger vers l’Inde serait de 2 000 (= 10 000 à 8 000) crore.

ii) Revenus immobiliers et entrepreneurs (loyers, intérêts, bénéfices):

Les revenus des facteurs provenant de l’étranger sont également générés par la possession de biens immobiliers (comme des immeubles, des magasins, des usines, des actifs financiers comme des obligations et des actions dans des pays étrangers), générant ainsi des loyers et des intérêts. En outre, des bénéfices sont réalisés pour entreprendre des activités entrepreneuriales de production de biens et de services.

Par exemple, supposons qu'en 2008-2009, les résidents indiens vivant temporairement à l'étranger gagnaient 25 000 crores de roupies sous forme de loyer, d'intérêts et de bénéfices, et des paiements similaires versés au reste du monde atteignaient 20 000 crores de roupies. Le revenu net provenant de la propriété et de l’esprit d’entreprise de l’étranger serait de 5 000 000 Roupies (= 25 000 à 20 000).

(iii) Bénéfices non distribués nets des sociétés résidentes à l'étranger:

C’est le troisième élément du revenu net des facteurs provenant de l’étranger. Les bénéfices non distribués d'une entreprise sont en fait ses bénéfices non distribués. Par exemple, supposons qu'en 2011-2012, les sociétés indiennes travaillant à l'étranger, après s'être acquittées de l'impôt sur les bénéfices et réparti leurs dividendes sur leurs bénéfices totaux, conservent le bénéfice restant (connu sous le nom de bénéfice de réserve ou non distribué) de 50 000 crores de roupies et les sociétés étrangères en Inde conservant des bénéfices similaires de 65 000 crore. Les bénéfices nets non distribués des sociétés résidentes à l'étranger s'élèveraient à 15 000 Rs (= 50 000 à 65 000) crore.

D'après les données susmentionnées, le revenu net des facteurs de l'Inde provenant de l'étranger en 2008-09 serait égal à 8 000 roupies [= 2 000 + 5 000 + (-15 000)] crore.

Composantes du revenu net des facteurs de l’étranger:

À la lumière de la discussion qui précède, il est facile de définir des composantes du revenu net des facteurs provenant de l’étranger.

Voici ses trois composants principaux:

(i) Rémunération nette des employés.

(ii) Revenu net provenant de l'immobilier et de l'entrepreneuriat (loyer, intérêts, bénéfices).

(iii) Bénéfices non distribués nets des sociétés résidentes à l'étranger.

Exprimé sous la forme d'une équation:

Revenu net des facteurs = Rémunération nette des employés + Revenu net de l’immobilier et de l’entreprenariat + Bénéfices non distribués nets des sociétés résidentes à l’étranger.

On peut noter que le revenu net des facteurs provenant de l’étranger peut être à la fois négatif et positif. Ceci est négatif lorsque le revenu des étrangers de notre pays est supérieur au revenu que nous gagnons de l’étranger et positif lorsque le premier est inférieur au dernier.

Importance:

Le revenu net des facteurs provenant de l’étranger est utilisé pour différencier le revenu national du revenu national. En ajoutant NFIA au revenu national, nous obtenons le revenu national.

Symboliquement:

Revenu national = Revenu intérieur + NFIA.

Revenu national = Revenu national - NFIA

 

Laissez Vos Commentaires