Utilisation du taux de change fixe dans le modèle de Mundell-Fleming

Sous ER fixe, la Banque centrale achète ou vend la devise nationale en devise étrangère à un prix prédéterminé.

Par exemple:

1 $ = Rs. 100 → ER annoncée / fixée en Inde

1 $ = RS. 150 → Equilibrium ER → ER sur le marché des changes

L'équilibre ER est au point E 1

Raison: au point E 1 : IS = LM 1 Equilibre

ER => 1 $ = RS. 150

Mais la Banque centrale a fixé ER à => 1 $ = RS. 100

. . . (i) ER d'équilibre> ER fixe

Dans une telle situation, l'arbitre achètera la roupie sur le marché des changes, puis le vendra en Inde et réalisera un bénéfice.

Il achètera des RS. 300 pour 2 $ sur le marché Forex et vendre Rs. 300 en Inde pour 3 $ et faire un profit = 1 $.

Quand la banque centrale achète Rs. de arbitrageur, c'est-à-dire

Quand il vend Rs. 300 en Inde, la masse monétaire en Inde augmentera pour la Banque centrale,

Résultat:

La courbe LM passera de LM 1 à LM 2 vers la droite et ER tombera vers le ER fixe, c'est-à-dire de 2 à 1 (Fig. 18.5)

(ii) De même, si ER d'équilibre <ER fixe, l'inverse se produira. (Fig. 18.6)

Un arbitre achètera des roupies. 100 de la Banque centrale indienne pour 1 $ et le vendre sur le marché mondial.

Résultat:

La masse monétaire en Inde va tomber.

La courbe LM passera de LM 1 à LM 2 vers la gauche.

ER augmentera et deviendra égal à ER fixe (є 1 ) (Fig. 18.6)

 

Laissez Vos Commentaires