Produits différenciés de duopole et d'oligopole | Marchés de produits

L'oligopole et le duopole différenciés, c'est-à-dire lorsqu'il existe une différenciation de produit, comme dans le cas d'une concurrence monopolistique. Le producteur individuel d'un produit différencié sous oligopole fait face à sa propre fonction de demande distincte.

La quantité demandée de son produit dépendrait des décisions en matière de prix de toutes les entreprises du secteur, et nous pourrions écrire la fonction de demande du vendeur comme suit:

q i = f i (p 1, p 2 …… .. p n ), i = 1, 2, ..., n (14.88)

En (14.88), une augmentation du prix du vendeur, tous les autres prix restant inchangés, entraîne une réduction de son niveau de production, c’est-à-dire que nous avons q i / p i <0. En effet, comme si le vendeur augmente le prix de son produit, tous les autres prix restant inchangés, certains de ses clients passeront aux produits des autres vendeurs.

Encore une fois, si l'un de ses rivaux augmente son prix, le vendeur peut vendre une plus grande quantité au même prix, c'est-à-dire qu'en (14.88) nous aurions aussi> 0 pour tous les ∂q i / p i . Parce que maintenant, certains clients du produit du rival se tourneraient vers son produit.

Différence avec la concurrence monopolistique:

Il existe également une différenciation des produits dans le cadre d'une concurrence monopolistique. Mais il y a une différence importante. Sous la concurrence monopolistique, le nombre de vendeurs est grand. Donc, s’il ya un changement de prix de la part d’un vendeur, l’effet de ce changement sur les autres vendeurs serait insignifiant.

Par conséquent, les vendeurs ici se comportent comme s’ils étaient indépendants les uns des autres. Mais le nombre de vendeurs sous oligopole est très faible. C'est pourquoi l'effet d'un changement de prix de la part d'un vendeur sur les autres vendeurs n'est pas imperceptible.

Les vendeurs ici réagissent donc aux variations, s'il en existe, du prix du produit d'un producteur rival. En d'autres termes, les vendeurs d'un marché oligopolistique ou duopolistique ne sont pas indépendants, ils sont interdépendants.

Maximisation des bénéfices par un vendeur individuel dans le cadre d'un oligopole différencié :

Les producteurs individuels peuvent fixer le prix ou la quantité à vendre ou à exiger. Ils ne peuvent pas dicter les deux. L’inverse de la fonction de demande (14.88) d’un vendeur individuel (le vendeur) peut s’écrire de la manière suivante:

p i = F i (q 1, q2 …………. q n ), i = 1, 2, …, n (14.89)

Toutes les dérivées partielles de p i in (14.89) sont négatives. En effet, si le vendeur augmente sa quantité vendue (qi), avec tous les autres niveaux de production constants, il tombera, puisqu’une quantité plus importante ne pourra être vendue qu’à un prix inférieur. Autrement dit, nous aurions ∂q i / p i <0.

En outre, si un autre vendeur augmente son niveau de sortie (q j, j ≠ i), son prix (p j ) diminuera (c.-à-d., ∂q i / ∂p i <0) et le même vendeur devra également décliner. p i si q i doit être maintenu à un niveau constant.

Sinon, le produit du vendeur deviendra relativement plus cher et certains de ses clients passeraient aux produits de ses concurrents (c'est-à-dire, iq i / ∂p i <0). Voyons maintenant comment les entreprises duopoles sous différenciation de produits peuvent poursuivre l’objectif de maximisation du profit.

Pour ce faire, nous devons remplacer la fonction de demande du marché du duopole indifférencié:

Si nous résolvons maintenant les équations (14.94), nous obtiendrions les prix et les rendements maximisant les profits des duopolistes, à condition que les conditions du second ordre soient remplies. En ce qui concerne la différenciation des produits, les bénéfices des duopolistes peuvent également dépendre du montant de leurs dépenses publicitaires.

Car la publicité peut permettre à une entreprise de vendre une plus grande quantité à un prix donné, ou une quantité donnée à un prix plus élevé. Par conséquent, en publicité, les fonctions de demande inverse des deux entreprises seraient

Puisque π A et π B sont des fonctions de q A, q B, S A et S B, il faudrait les maximiser avec ces variables indépendantes. Les FOC pour la maximisation du profit des duopolistes seraient donnés par

Si les équations ci-dessus (14.97) sont résolues, nous obtiendrions les valeurs maximisant le profit de q A, q B, S A, S B et les valeurs maximales de π A et π B, à condition que les conditions du second ordre soient remplies. Nous avons vu dans l'analyse ci-dessus comment un vendeur individuel soumis à un oligopole différencié peut procéder pour atteindre son objectif de maximisation du profit.

Notons ici que nous pouvons facilement introduire une différenciation des produits dans les modèles d'oligopole de Cournot, de Stackelberg et de collusion si nous remplaçons la fonction de demande du marché.

 

Laissez Vos Commentaires