Courbe des possibilités de production montrant la production

Dans cet article, nous discuterons des segments de la courbe des possibilités de production montrant la production.

Sur une courbe de possibilité de production, les segments ne sont trouvés que lorsque les produits sont de nature complémentaire ou supplémentaire.

Nous avons vu sur les figures 24 (b) et 25 (b) que, sur les segments AH et BT de la courbe des possibilités de production, les produits sont complémentaires ou complémentaires et que sur le segment HT, ils sont compétitifs.

Les segments AH et BT des courbes de possibilités de production des figures 24 (b) et 25 (b) sont des segments de production irrationnelle. En effet, quel que soit le prix d' un mouvement Y 1 ou Y 2, les mouvements de A vers H et de B vers T augmenteront le revenu total. L'agriculteur doit donc passer au segment HT s'il doit maximiser ses profits.

Le point où le maximum de revenus se situe réellement dépendra des prix des deux produits, à savoir Y 1 & Y 2. Mais il sera certainement entre H & T, c’est-à-dire dans ce segment de la courbe des possibilités de production où les deux produits deviennent compétitifs. On peut noter ici que sur la figure 23, les deux produits sont compétitifs dans l’ensemble. Chacune des trois courbes de possibilité de production de ce diagramme ne contient donc que l’étape de la production rationnelle.

Fig. 23. Courbe des possibilités de production pour les produits complets

Les lignes Iso-revenus :

Pour déterminer la combinaison de deux produits, obtenue en utilisant une quantité donnée d’intrants afin d’assurer un revenu maximum, nous avons besoin d’un autre outil d’analyse.

Ceci s'appelle une ligne d'iso-revenu. De même qu’une courbe des possibilités de production indique diverses combinaisons de deux produits pouvant être produites en utilisant le même montant de l’entrée variable (x 1 ), une ligne iso-revenu montre toutes les combinaisons possibles de deux produits générant le même revenu total.

Une ligne iso-revenu pour tout revenu total peut facilement être établie en déterminant les points extrêmes sur les axes de coordonnées et en reliant ces points avec une ligne droite. Sur la figure 26, la pinte sur l'axe des ordonnées est déterminée par la valeur TR / PY 1 et celle sur l'axe des abscisses par la valeur TR / PY 2 . En d'autres termes, ces points indiquent les montants de Y 1 et Y 2, respectivement, nécessaires pour atteindre le niveau de revenu total indiqué.

La figure 26 montre trois de ces lignes iso-revenus, à savoir AB, EF et HT, représentant trois niveaux différents de revenus totaux générés par la production de deux produits Y 1 et Y 2 Nous pouvons noter ici qu'une ligne iso-revenu plus élevée impliquera un revenu total plus élevé. Ainsi, EF représente un revenu total plus élevé par rapport à AB et sera parallèle à AB si les prix de Y 1 et de Y 2 sont inchangés. De même, HT affichera un revenu total plus élevé par rapport à EF et à AB.

Il est évident que la pente de la ligne iso-revenu change si les prix relatifs des deux produits Y 1 et Y 2 changent, comme le montre la figure 27. Supposons que AE soit la ligne iso-revenu originale. Supposons en outre que le prix de Y 2 baisse tandis que le prix de Y 1 reste au même niveau.

Il est évident que pour gagner le même montant de revenus, une plus grande quantité de Y2, par exemple, OC (> OB) devra être vendue dès que son prix aura baissé. Cependant, comme le prix de Y 1 reste le même, il faudra vendre la même quantité de Y 1 pour gagner l’ancien revenu.

Ainsi, un décalage de la ligne iso-revenu de AB à AC dans le diagramme est dû à la baisse du prix de Y 2 . De même, un changement dans la courbe iso-revenu de DE à DF dans le diagramme aura lieu lorsque le prix de Y 1 baisse et que celui de Y 2 reste le même.

 

Laissez Vos Commentaires