Présentation des données statistiques - Discussion!

Faisons une étude approfondie de la présentation des données statistiques.

a) Présentation textuelle:

Ici, avec cet appareil, nous essayons de représenter les données collectées, leur nature et leur comportement, de manière complètement littérale en termes de langage lucide et précis afin que des personnes de toutes les catégories ou professions puissent se rendre compte de la situation et de la réalité.

Il est sans doute très difficile pour les enquêteurs d’obtenir l’image réelle et les propriétés importantes des données. Ainsi collectée, la présentation doit être brève et considérablement précise, avec des séquences logiques. Les rapports officiels sont généralement préparés de cette manière.

Par exemple, le taux de mortalité infantile en Inde (c’est-à-dire le nombre de décès pour 10 000 naissances vivantes) en 2000 était de 69. Il est tombé à 50 en 2009. Une fois encore, le taux de croissance de huit industries du secteur clé est tombé à 3, 1 pc en août 2012, contre 3, 8 pc en août 2011, en raison de la contraction de la production de pétrole brut, de gaz naturel, d’engrais et de ciment. Ce type de présentation de données rencontre les mêmes problèmes. Par nature, le texte est non seulement long, mais également difficile à comprendre, en particulier s'il contient une longue liste d'informations.

b) Présentation tabulaire:

Ici, la technique consiste à représenter les données à l'aide d'un tableau statistique complet et exhaustif, et la méthode ainsi suivie est connue sous le nom de tabulation. La table ainsi construite doit inclure toutes les informations données. Il devrait être assez simple et être présenté dans un format concis. Dans ce sens, la préparation d’une table idéale est un art honnête. Une présentation ordonnée et systématique des données numériques en lignes et en colonnes est présentée sous la forme d'un tableau explicatif, de manière à clarifier le problème à l'examen.

Un tableau complet doit posséder les pièces suivantes dans un ordre:

(i) Numéro de la table:

Au tout début, la table doit contenir un numéro particulier en haut pour son identification et une référence immédiate pour les besoins futurs.

(ii) Titre:

Une brève déclaration indiquant la nature des informations contenues dans la table doit figurer à côté du numéro de la table.

(iii) Stub:

Il existera à l'extrême gauche du tableau et exprimera les problèmes spécifiques pris horizontalement dans des rangées.

(iv) Légende:

Il est placé verticalement dans la partie supérieure du tableau en colonnes. Chaque colonne doit avoir un nombre défini et l'unité dans laquelle les chiffres sont indiqués à l'intérieur.

v) Corps:

Il représente la partie la plus importante du tableau et est généralement placé au milieu du tableau, exprimant plusieurs contenus numériques.

vi) Note de bas de page:

Des explications supplémentaires sur tout élément déjà inclus dans le tableau, si nécessaire après, seront présentées ici. Cela nous aidera sûrement à comprendre la question plus clairement.

vii) Sources d'information:

Enfin, au bas du tableau, nous ne devons pas oublier de mentionner de manière catégorique le nom de la source originale à partir de laquelle les informations sont disponibles. Bien entendu, la source doit être de nature incontestablement authentique et la période spécifique au cours de laquelle les données sont collectées doit être mentionnée.

Un exemple hypothétique de tableau idéal montrant ses différentes parties est donné ci-dessous:

On peut mentionner ici qu’il n’existe pas de méthode idéale de tabulation.

Néanmoins, certaines règles générales doivent être suivies:

Premièrement, les unités de mesure (par exemple la hauteur en cm), généralement indiquées en haut des colonnes, doivent être clairement indiquées. Deuxièmement, la table devrait être bien équilibrée en longueur et en largeur. Une longue table peut donner des informations inexactes. Troisièmement, les détails inutiles devraient être évités autant que possible. Si possible, de petits tableaux contenant des informations inutiles peuvent être construits séparément.

Types de tabulation :

Les techniques habituelles de tabulation sont:

(a) Simple tabulation, et

b) Totalisation complexe.

Les informations sur une seule variable ne présentant qu'une seule propriété importante lorsqu'elles sont exprimées sous forme de tableau sont appelées tabulation simple. Inversement, une table peut également prendre en compte plusieurs variables dont plusieurs propriétés distinctes sont appelées tabulations complexes. Préparons à ce stade deux tableaux distincts (simple et complexe) à l'aide d'un jeu de données imaginaire.

a) Simple tabulation :

Les tableaux statistiques, pour les rendre facilement compréhensibles, sont très souvent représentés simplement de la manière suivante, appelée tabulation simple.

Le tableau 7.2 est un exemple de tabulation simple où les données sont présentées sous forme de tableau simple ou un tableau à sens unique. À partir de ce tableau unidirectionnel, on obtient une réponse aux questions portant sur une caractéristique des données uniquement. En d'autres termes, une simple tabulation donne des informations sur une question indépendante.

D'autre part, une tabulation complexe, également appelée tableau à double entrée, montre la division des données en deux catégories ou plus afin de fournir des informations sur un ou plusieurs ensembles de questions interdépendantes. Si le nombre d'enfants correspondant aux groupes d'âge indiqués dans le tableau 7.2 est divisé ou divisé par sexe, le tableau devient un tableau complexe à double sens. Ceci est montré dans le tableau 7.3 ci-dessous où le nombre d'enfants a été divisé à nouveau, non seulement par sexe, mais aussi par habitant entre garçons et filles.

b) Totalisation complexe:

Les tables complexes présentant simultanément plusieurs informations distinctes sont généralement représentées de la manière suivante:

 

Laissez Vos Commentaires