Surmonter les obstacles à la communication

Tout ce que vous devez savoir sur les suggestions, les mesures et les moyens de surmonter les obstacles à la communication. La communication est l’une des principales clés pour comprendre les gens et comprendre comment et pourquoi ils agissent comme ils le font.

Une communication efficace est essentielle au succès de la gestion. Par conséquent, chaque responsable doit connaître plusieurs méthodes permettant de surmonter les obstacles à la communication et lui permettant de maximiser son succès en matière de communication.

Voici quelques suggestions, mesures et moyens utiles pour surmonter les obstacles à la communication: -

1. Planifier et clarifier les idées 2. Surmonter les différentes perceptions 3. Surmonter les différences de langage 4. Surmonter les communications incohérentes verbales et non verbales 5. Surmonter les émotions;

6. Surmonter un jugement préjudiciable 7. Surmonter une mauvaise écoute 8. Avoir l'esprit ouvert 9. Surmonter un obstacle au bruit 10. Utiliser les commentaires 11. Simplifier la structure de l'organisation;

12. Choisir le bon média 13. Promouvoir la communication bidirectionnelle 14. Renforcer le réseau de communication 15. Le message devrait être orienté vers l'auditeur 16. Promouvoir une approche participative 17. Cohérence;

18. Caractère adéquat 19. Calendrier et opportunité 20. Répartition 21. Equilibre entre adaptabilité et uniformité 22. Intérêt et acceptation 23. Mettez l'accent sur la description.

24. Hypothèse de travail 25. Soyez patient 26. Empathie 27. Posez des questions 28. Parole écrite 29. Soyez positif;

30. Réflection personnelle 31. Respect 32. Clarté de l'objectif 33. Langage 34. Planification adéquate 35. Gestes améliorés;

36. Utilisation d'aides visuelles 37. Surmonter la méfiance 38. Gestionnaires formés 39. À l'écoute 40. Complétude 41. Réglementation du flux d'informations;

42. Formation en communication 43. Création du climat organisationnel adéquat.


Comment surmonter les obstacles à la communication: suggestions, mesures et moyens

Surmonter les obstacles à la communication entre l'expéditeur, le destinataire et d'autres

Étant donné qu'il existe des obstacles à la communication, que peuvent faire les individus pour minimiser les problèmes et tenter de les surmonter?

Les suggestions suivantes devraient être utiles pour rendre la communication plus efficace:

A. Surmonter les obstacles de la part de l'expéditeur:

1. Planifier et clarifier les idées:

Avant de commencer tout type de communication, il est nécessaire que les idées soient planifiées et clarifiées dans l’esprit.

2. Surmonter les différentes perceptions:

Pour surmonter les différentes perceptions, le message doit être expliqué de manière à pouvoir être compris par ceux qui ont des points de vue et des expériences différentes. Dans la mesure du possible, nous devrions connaître le contexte de ceux avec qui nous communiquerons. Faire preuve d'empathie et voir la situation du point de vue de l'autre personne et retarder les réactions jusqu'à ce que les informations pertinentes soient pesées aide à réduire les messages ambigus.

3. Surmonter les différences de langage:

Pour surmonter les différences linguistiques, il convient d'expliquer la signification des termes non conventionnels ou techniques. Un langage simple, direct et naturel devrait être utilisé. Pour vous assurer que tous les concepts importants ont été compris, il est particulièrement utile de demander au destinataire de confirmer ou de reformuler les points principaux du message.

4. Surmonter les communications verbales et non verbales incohérentes:

Pour éliminer les incohérences dans les communications, il est essentiel d’en prendre conscience et de ne pas tenter d’envoyer de faux messages. Les gestes, les vêtements, la posture, l'expression du visage et autres communications non verbales puissantes doivent être en accord avec le message. L'analyse de la communication non verbale devrait correspondre au message.

5. Vaincre ses émotions:

La première étape pour surmonter les effets négatifs de l’émotivité consiste à en prendre davantage conscience. Être attentif à ses propres humeurs et à la manière dont ils pourraient influencer les autres avant de leur communiquer un message important est utile. Essayer de comprendre les réactions émotionnelles des autres et se préparer à l'avance pour faire face à des rencontres émotionnelles sont également des approches utiles.

Les personnes ayant un niveau élevé d'émotivité sont difficiles à communiquer verbalement. Il est donc conseillé de leur écrire un mémo ou une lettre avant toute conversation. Les personnes qui s'expriment mieux par écrit que par oral devraient également utiliser cette méthode pour minimiser les erreurs.

B. Surmonter les obstacles de la part du destinataire :

1. Surmonter le jugement préjudiciel - Concentrez-vous sur le message, pas sur le messager:

Parfois, nous avons tendance à avoir une opinion préconçue sur quelqu'un avant de vraiment comprendre les messages transmis par cette personne. Si nous avons des préjugés envers un collègue, il est peu probable que nous écoutions son message avec une attention et une magnanimité absolues.

Outre les préférences personnelles, nous jugeons souvent notre messager selon ses manières et son attitude, son apparence extérieure, son expression faciale et même son langage corporel. Puisque tout cela pourrait également affecter notre acceptation de son message, nous devrions nous rappeler que ce message, et non le messager, est le motif de la communication.

2. Surmonter la mauvaise écoute:

Développer une habitude d'écoute active peut aider à améliorer considérablement la communication. Se concentrer sur ce qu'est l'objet de l'expéditeur, avoir la patience de l'écouter jusqu'à ce qu'il se termine sans chercher à le perturber et éviter à l'esprit de s'égarer peut mener à une meilleure compréhension du message transmis par l'expéditeur.

3. Ayez un esprit ouvert:

Tout d’abord, comprenez ce qu’une personne essaie de transmettre en gardant toutes vos notions de côté, c’est-à-dire qu’elle est ouverte aux idées et suggestions des autres.

C. Surmonter les obstacles organisationnels et autres:

1. Surmonter la barrière de bruit:

Le bruit est une interférence qui se produit entre l'expéditeur et le destinataire. C'est pourquoi nous identifions généralement tout problème de communication qui ne peut pas être entièrement expliqué par le «bruit». Pour surmonter la barrière de bruit qui empêche une communication efficace, il faut en découvrir la source. Cela peut ne pas être facile. Le bruit apparaît de différentes manières, et il est également très subjectif, ce qui signifie qu'un type de bruit qui distrait une personne ne peut pas distraire l'autre.

Au cours d'une conversation, avez-vous déjà été distrait par les images accrochées au mur, par la vue depuis la fenêtre, par un rapport ouvert sur un bureau ou par une conversation dans une pièce adjacente? Beaucoup de gens ont été tellement distraits. A la lecture d'une communication écrite, avez-vous déjà été dérouté par des éléments non pertinents ou par l'approche illogique adoptée par l'auteur? Encore une fois, beaucoup de gens l’ont fait.

Une fois que la ou les sources du bruit ont été identifiées, vous pouvez prendre des mesures pour le surmonter. Le mur anti-bruit ne peut pas toujours être surmonté mais, heureusement, la simple connaissance de son existence par l'expéditeur ou par le destinataire d'un message peut contribuer à améliorer le flux de communication.

2. Utiliser les commentaires:

Le retour est une réaction. Sans lui, l'expéditeur du message ne peut pas savoir si le destinataire a reçu l'intégralité du message ou s'il en a compris l'intention.

Il n'y a pas de retour dans une communication à sens unique. Une telle communication implique de transmettre des idées, des informations, des instructions et des instructions émanant de la haute direction tout au long de la chaîne de commandement, sans demander de réponse ni vérifier si une action quelconque a eu lieu. Il ne suffit pas de s'assurer que le message a été reçu.

L’employeur et le supérieur hiérarchique devraient encourager les retours d’informations concernant leur ordre ou leurs instructions. Les commentaires aident à corriger ce qui ne va pas et à affirmer ce qui est juste. De plus, il élimine également les plaintes, les rumeurs et les excuses pour ne pas être en mesure de tenir ses promesses.

Ainsi, pour que la communication soit efficace, un processus à double sens doit exister afin que l'expéditeur sache si le message a été compris. Le processus de communication à double sens implique l'envoi d'un message dans la chaîne de commandement et la transmission d'une réponse contenant des informations, des idées et des sentiments en amont.

3. Simplifier la structure organisationnelle:

Une structure d'organisation simple qui n'utilise pas beaucoup de couches dans une chaîne de communication aide à garder les informations communiquées plus rapidement et réduit les risques de perte de message au cours de la transmission.

4. Choisir le bon média:

Un message peut être transmis à l'aide de différents médias. Choisir le bon type de média en fonction du type et de la raison du message et du niveau de destinataires du message aidera à surmonter les obstacles causés par la sélection d'un média inapproprié.

Voici quelques suggestions générales. nous pouvons utiliser pour surmonter les obstacles de la communication.


Surmonter les obstacles à la communication - en étapes

Afin de supprimer les obstacles à la communication, les étapes suivantes peuvent être adoptées:

Étape - 1. Une politique de communication de porte ouverte doit être préparée et suivie par les gestionnaires de l'organisation.

Étape 2. Ils doivent également créer un climat de confiance dans l’organisation afin de combler le déficit de capacités.

Étape - 3. Aucun responsable ne peut obtenir un passeport de crédit si les faits communiqués par lui sont bien compris et acceptés par les personnes concernées.

La politique de communication devrait viser à:

(1) Promotion de la communication bidirectionnelle:

Il ne devrait y avoir aucune interruption de communication. Cela signifie que la communication doit circuler dans les deux sens. Un bon système de retour d'information devrait être prévu pour éviter le malentendu et la distorsion des messages.

(2) Le réseau de communication soit renforcé:

Afin d'améliorer le réseau de communication, les procédures de communication devraient être simplifiées, les couches dans la communication descendante devraient être réduites au minimum, la décentralisation et la délégation d'autorité devraient être réduites afin de rendre la communication informelle moins importante par le biais de réunions fréquentes, de conférences et de la diffusion en temps utile des résultats. informations aux sub-ordonnées.

(3) Le message doit être orienté vers l'auditeur:

Le message doit intéresser l'auditeur. Il doit être clair, complet, concis, concret et correct, de manière à pouvoir être reçu et interprété dans le même sens par le destinataire.

(4) Le support de communication approprié soit sélectionné:

Le support de communication doit être choisi de telle sorte que le message parvienne à destination dans le temps, à la bonne personne et dans le sens dans lequel il a été formulé. Le modèle de communication de persuasion de Hove Land peut aider les décideurs politiques à cet égard.

(5) Éliminer les obstacles organisationnels:

Les obstacles à la communication doivent être évités autant que possible. Filtrer ou déformer l’information, le bossisme et la conscience du statut ne doit pas gêner la communication. D'autres obstacles tels que physiques, socio-psychologiques ou sémantiques devraient être réduits autant que possible.

(6) Promotion de l’approche participative:

La direction devrait promouvoir l’approche participative dans la gestion. Les sous-ordonnés devraient être invités à participer au processus de prise de décision. Il recherchera la coopération et réduira de nombreux obstacles à la communication.

Par conséquent, une politique de communication bien définie et ouverte, couvrant tous les points, devrait être suivie dans l’organisation afin de promouvoir la cohésion entre les sous-unités.


Surmonter les obstacles à la communication - Dans une organisation (avec mesures)

Compte tenu de l’importance d’une communication efficace pour le bon fonctionnement des organisations d’entreprises, il est essentiel que la direction élimine ces obstacles. Bien qu'il ne soit peut-être pas possible d'éliminer complètement ces barrières, des actions de gestion appropriées dans ce sens peuvent toutefois minimiser l'effet de ces barrières si bien que des informations adéquates et objectives circulent dans différentes directions.

Les mesures suivantes peuvent être adoptées à cet égard:

1. Il est impératif que la politique de l'organisation soit claire et explicite et encourage le flux de communication afin que les personnes à tous les niveaux réalisent toute la signification de la communication. La politique de l'organisation doit exprimer clairement et sans ambiguïté que l'organisation favorise la promotion de la communication dans l'organisation.

2. Cette politique devrait également spécifier le sujet à communiquer. Cela ne signifie pas que le contenu de la communication doit être prescrit de manière totalement exclusive, mais que la liste doit être illustrative et que le sujet de la communication devrait être déterminé par les besoins de l'organisation.

3. Bien que la communication par le canal approprié soit essentielle pour la circulation ordonnée de l'information, il ne faut pas toujours insister sur elle. Le système de communication par le canal approprié remplit correctement son rôle en ce qui concerne les types d’informations de routine. Cependant, chaque fois que la situation le justifie, il faut le négliger et informer explicitement les personnes concernées que l'insistance sur le canal approprié n'est pas nécessaire dans tous les cas.

4. Chaque membre de l'organisation partage la responsabilité d'une bonne communication. Cependant, les personnes au sommet ont une responsabilité particulière à cet égard. Un système de communication efficace ne sera réalisé que si la direction est déterminée à le faire. Il doit donner lui-même de bons exemples, s'attendre clairement à ce que les autres les suivent et vérifier de temps en temps qu'il n'y a pas de goulots d'étranglement.

5. L'organisation devrait disposer d'installations adéquates pour promouvoir la communication. La fourniture adéquate de ces installations n’est pas suffisante, mais il convient d’accorder une attention appropriée à leur utilisation appropriée et efficace. Celles-ci doivent être soigneusement examinées et la responsabilité des cadres supérieurs d'encourager l'utilisation de ces installations par le biais de l'adoption d'une attitude de soutien et les besoins comportementaux doivent être soulignés.

6. La communication étant un processus interpersonnel, le développement de relations interpersonnelles basées sur le respect mutuel, la confiance et la confiance est essentiel pour sa promotion. Dans les grandes organisations, les différences de statut et les distinctions de classe sont trop soulignées, ce qui rend les relations interpersonnelles entre les cadres hautement impersonnelles et officielles.

Le climat organisationnel devrait donc être radicalement modifié pour le rendre plus intime et personnel. Une modification de l’attitude et du comportement des personnes est essentielle pour promouvoir la communication. À cette fin, un programme éducatif en communication devrait être organisé pour les responsables à tous les niveaux. Dans ce programme, les gestionnaires devraient être informés de la nécessité et de l’importance de la communication, ainsi que de la nécessité de développer des contacts personnels étroits entre les individus.

7. Celles-ci devraient être un programme continu d'évaluation du flux de communication dans différentes directions. Cela permettrait de mettre en évidence les problèmes dans ce domaine, d'identifier leurs causes et de permettre ainsi l'adoption d'actions correctives appropriées.


Surmonter les obstacles à la communication - 9 obstacles à la communication

La communication est l’une des principales clés pour comprendre les gens et comprendre comment et pourquoi ils agissent comme ils le font. Une communication efficace est essentielle au succès de la gestion. Par conséquent, chaque responsable doit connaître plusieurs méthodes permettant de surmonter les obstacles à la communication et lui permettant de maximiser son succès en matière de communication.

1. Commentaires:

Parmi les différentes méthodes d’amélioration de la communication, le retour d’information est probablement le plus important. Le responsable doit toujours être vigilant pour savoir s'il est compris ou non. Pour vous assurer que la communication a abouti à une compréhension mutuelle, il est important d'observer le destinataire et de juger ses réponses à l'aide d'indices non verbaux tels que l'expression de la compréhension ou la confusion. L'expéditeur peut même demander au destinataire de répéter une information complexe dans ses propres mots. Recevoir un «oui» superficiel n'est pas une assurance suffisante.

2. Informe-toi:

Si un responsable ne sait pas et ne comprend pas, il ne peut pas communiquer. Par conséquent, un responsable doit apprendre et comprendre clairement les informations qu’il est censé communiquer. Il devrait normalement pouvoir répondre aux questions des subordonnés. Ses informations et sa compréhension devraient être supérieures à celles de ses communications avec son personnel.

3. Clarté:

Les messages doivent être formulés dans un langage simple et direct afin que le message soit compris par le destinataire.

4. Cohérence:

Les messages doivent être cohérents les uns avec les autres. Les commandes doivent être compatibles avec les objectifs connus de l'organisation et avec ses autres activités.

5. Adéquation:

Le but de la communication est d’assurer un flux d’informations optimal. Cela devrait être suffisant pour couvrir les champs, mais ne devrait pas étouffer les directions compliquées, elles peuvent être répétées, probablement de différentes manières.

6. Moment opportun et opportun:

Le même message sera reçu ou reçu différemment par différents individus et groupes en même temps ou par les mêmes individus et groupes à des moments différents. Une communication efficace prend en compte les aspects situationnels, psychologiques et techniques du timing. En ce qui concerne le respect des délais, un rapport retardé cesse d'être un moyen de contrôle et devient un document historique.

7. Distribution:

L'une des causes les plus fréquentes de problèmes de performances est l'impossibilité pour les informations d'atteindre le bon poste ou la bonne personne. Qui doit être dit est souvent aussi important que ce qui doit être dit. La personne qui reçoit un message doit en connaître le but, par exemple pour des raisons d'action, d'information ou autre. Une communication de haut en bas doit passer par toutes les étapes de la hiérarchie.

8. Équilibre entre adaptabilité et uniformité:

Le bon fonctionnement d’une organisation dépend en partie de l’uniformité. Pourtant, il convient de recourir à la capacité d'adaptation lorsque différentes situations et différents individus sont impliqués. Les commandes et les rapports peuvent être communiqués par le biais de systèmes offrant une possibilité d'adaptation à des situations spécifiques.

9. Intérêt et acceptation:

Le but de la communication est d'obtenir une réponse positive. La personne communiquée à doit être intéressée et accepter le message. La communication descendante est plus efficace si le moral est bon et la communication ascendante passe lorsque le supérieur est à l'écoute.

Il est donc important que le responsable développe une attitude de communication positive. Il devrait veiller à ce que les subordonnés soient correctement informés et se sentent informés. Le responsable doit également gagner la confiance des autres. car le sens est plus efficacement importé lorsque le destinataire comprend le but du communicateur. En outre, un gestionnaire doit utiliser une organisation informelle comme moyen de communication, car la communication est plus efficace lorsque les gestionnaires utilisent une organisation informelle pour compléter les canaux de communication d'une organisation formelle.


Surmonter les obstacles à la communication - Les 10 principaux moyens utilisés par les organisations

Voici les moyens de surmonter les obstacles:

1. En maintenant la similitude:

Les personnes travaillant dans l'organisation avec des antécédents culturels différents varient les unes des autres. Il est toujours souhaitable de présumer l'existence de différences jusqu'à ce que la similitude soit établie. Les gens pensent toujours que les autres sont comme eux. Le principe de base est d'assumer la présence de différences jusqu'à ce que la similitude soit prouvée.

2. Souligner la description:

Une autre règle importante consiste à mettre l'accent sur la description plutôt que sur l'interprétation ou l'évaluation. Il est conseillé de retarder le jugement jusqu'à ce que l'observation et l'interprétation de la situation des diverses perspectives de toutes les cultures concernées soient terminées.

3. Hypothèse de travail:

Pour améliorer la communication interculturelle, l'interprétation est traitée comme une hypothèse nécessitant des tests antérieurs.

4. Soyez patient:

Travailler dans un environnement interculturel est une tâche difficile et frustrante, car la communication dans une telle organisation peut être fastidieuse, les comportements peuvent être inappropriés et les choses peuvent ne pas se dérouler comme prévu. Dans de telles circonstances, la patience avec vous-même et avec les autres peut aider à résoudre les problèmes et éviter que de telles situations ne se reproduisent à l'avenir.

5. empathie:

L'empathie peut être saluée comme la condition préalable essentielle à une expérience satisfaisante dans toute relation, dans laquelle un certain degré de compréhension est attendu. L'empathie est différente de la sympathie. L'empathie, c'est ressentir avec l'autre personne, ne pas se sentir désolé pour elle, c'est de la sympathie.

L'expéditeur du message doit se mettre à la place du destinataire avant d'envoyer un message. Il / elle doit comprendre les valeurs, l'expérience et le cadre de référence du destinataire. Il / Elle doit voir et comprendre l'autre personne telle qu'elle est.

6. Poser des questions:

Lorsque nous ne comprenons pas quelque chose ou ne voulons pas savoir pourquoi quelqu'un s'est comporté d'une certaine manière, il suffit de demander. Poser des questions nous empêche de formuler des hypothèses et aide à constituer notre banque de connaissances interculturelles.

7. Parole écrite:

Il est généralement admis que les personnes qui n'ont pas l'anglais comme langue maternelle liront plus efficacement qu'elles ne le parlent. C'est une bonne idée de toujours écrire les choses en réserve.

8. Soyez positif:

Face à des incidents de nature interculturelle, évitez les reproches et les conflits. Restez positif et analysez les sports à problèmes et travaillez en équipe pour élaborer des stratégies et des solutions visant à garantir la perfection.

9. auto-réflexion:

Un bon communicateur interculturel évalue non seulement vers l'extérieur, mais également vers l'intérieur. Prenez le temps de réfléchir au style de communication, de gestion ou de motivation et voyez où vous pouvez vous améliorer en tant qu'individu.

10. Respect:

Le respect de toute communication interculturelle est le fondement. En faisant preuve de respect, nous gagnons le respect et aidons à créer des relations plus ouvertes et harmonieuses.


Surmonter les obstacles à la communication - Étapes nécessaires pour le surmonter

Il n'y a aucune possibilité d'éliminer les obstacles à la communication. Mais certaines actions de gestion peuvent minimiser l’effet des obstacles dans une certaine mesure. La direction devrait donc prendre les mesures nécessaires pour surmonter les obstacles.

Ils sont expliqués ci-dessous:

1. La direction doit définir clairement sa politique vis-à-vis des employés. Cela devrait encourager la libre circulation de l'information. Ensuite, les employés à tous les niveaux de la direction peuvent réaliser toute la signification de la communication.

2. La direction met en place un système grâce auquel seules les informations essentielles peuvent être fournies. En outre, ceux-ci sont fournis de la manière prescrite.

3. Toutes les informations doivent être fournies via un canal approprié. Mais, il ne faut pas insister sur toujours. La raison en est qu'en cas d'urgence, un processus de canal approprié peut entraîner un retard dans la fourniture d'informations. Un système de canal approprié ne peut être exigé que pour les informations de routine.

4. Chaque membre de la direction partage la responsabilité d'une bonne communication. Les cadres supérieurs doivent vérifier de temps à autre s’il existe ou non un obstacle à la libre circulation de l’information. Cet objectif ne peut être atteint qu’en présence d’un soutien solide de la part de la direction.

5. La direction devrait fournir des installations adéquates. En d'autres termes, les installations de communication disponibles doivent être utilisées correctement.

6. La communication est un processus interpersonnel. Chaque personne a confiance en une autre personne. Il devrait y avoir une compréhension mutuelle. Dans les grandes organisations, le modèle de statut de disparité peut être réduit en formant une bonne amitié entre le supérieur et les subalternes.

7. La communication doit être dans une langue connue du destinataire et du communicateur. Les mots ambigus doivent être évités lors de la fourniture des informations.


Surmonter les obstacles à la communication - Méthodes suggérées pour minimiser les risques de distorsion de la communication

Les communications managériales sont des moyens plutôt que des fins. Le but des communications managériales est de favoriser la compréhension des individus lorsqu'ils atteignent et maintiennent la coopération nécessaire pour atteindre les objectifs de l'entreprise. L'intégrité de l'entreprise dépend en partie du soutien apporté aux postes de responsables subalternes, qui occupent des centres de communication.

Les méthodes suivantes sont suggérées pour minimiser les risques de distorsion de la communication:

1. Pour que la communication soit claire et efficace, elle doit être exprimée dans une langue et transmise de manière à être facilement comprise par le destinataire. Pour éviter les distorsions sémantiques, seuls ces mots et symboles doivent être utilisés pour la communication d'informations pouvant correspondre au niveau de compréhension du destinataire des informations. La plupart des symboles populaires et un langage clair et précis doivent être utilisés pour une communication correcte.

2. Les anciens et les nouveaux employés doivent être continuellement orientés pour mieux comprendre les objectifs, les problèmes, les politiques, les relations d'autorité et les opérations de l'entreprise.

3. Des relations interpersonnelles appropriées doivent être développées entre les supérieurs et les subordonnés afin que ces derniers puissent se sentir libres et francs de transmettre des informations complètes et correctes aux premiers. Les supérieurs doivent apprécier les critiques utiles et les suggestions utiles des subordonnés. Les démonstrations d'autorité et de statut de la part des supérieurs peuvent entraver le développement de relations cordiales avec les subordonnés.

4. Les supérieurs doivent développer l'habitude d'écouter attentivement le patient. Ils ne doivent pas évaluer rapidement les informations avant de les comprendre correctement. Les interruptions de communication ou de discussion peuvent être évitées.

5. Les communications informelles peuvent être utilisées au maximum. Plusieurs obstacles à la communication peuvent être évités en adoptant des moyens de communication appropriés.

6. Enfin, le type de communication le plus persuasif n'est pas ce que vous dites, mais ce que vous faites. La direction doit s'assurer que leurs actions favorisent la communication. Étant donné que les pratiques de supervision, telles que l’attribution claire des responsabilités et des pouvoirs, des récompenses équitables pour les efforts déployés et une application judicieuse des politiques peuvent servir à mieux communiquer que tous les dons oratoires.


Surmonter les obstacles à la communication - Les 17 meilleurs moyens de surmonter les obstacles à la communication

Les obstacles interfèrent avec la compréhension du message. Ils entraînent des pertes de temps, d'argent, d'énergie, de productivité et de profits pour l'entreprise.

Les obstacles à la communication peuvent notamment être surmontés:

Voie n ° 1. Clarté de l'objectif:

L'objectif de la communication doit être clair. L’expéditeur doit clairement comprendre l’idée ou la pensée qu’il souhaite transmettre au destinataire. Une pensée claire enverra un message clair.

Ce qui doit être communiqué, quand, où, comment et à qui clarifie le processus de communication. Une communication claire est précise, simple et exempte de mots techniques et de problèmes sémantiques.

Voie n ° 2. Langue:

Un langage simple et facile devrait être utilisé. La signification des mots techniques doit être expliquée au destinataire pour éviter tout malentendu. La communication écrite peut être améliorée en utilisant des mots et des phrases simples. mots courts et familiers; graphiques, illustrations et exemples; phrases courtes et paragraphes. Il faut éviter les mots inutiles. La communication orale peut être améliorée en utilisant des exemples pour illustrer les objectifs, un langage simple et facile. Obtenir des commentaires du récepteur peut également être utile.

Voie n ° 3. Une bonne planification:

Les messages doivent être planifiés avant de les envoyer au destinataire. Dans une communication écrite, par exemple, l'expéditeur doit lire le message avant de le transmettre au destinataire. Cela améliore l'efficacité du message.

Voie n ° 4. Gestes améliorés:

La communication verbale doit correspondre à la communication non verbale. Les expressions faciales, les gestes et la posture du corps devraient renforcer le message verbal. Si le responsable souhaite féliciter son employé, il doit le faire avec un sourire et lui tapoter dans le dos plutôt que d'humeur méprisante.

Façon n ° 5. Commentaires:

L'expéditeur doit confirmer que le message a été correctement compris. Dans une communication unidirectionnelle, l'expéditeur envoie les messages, les instructions et les instructions à suivre par le destinataire (généralement le subordonné). En communication bidirectionnelle, l'expéditeur reçoit un retour d'informations du destinataire. Le destinataire devrait répéter le message. Cela aide l'expéditeur à améliorer son message et à confirmer l'exactitude de la transmission. La rétroaction renforce le processus de communication.

Voie n ° 6. Utilisation des aides visuelles:

L'utilisation de projecteurs, diapositives et graphiques ajoute à la valeur de la communication orale et écrite.

Voie n ° 7. Surmonter la méfiance:

Les communicateurs doivent se faire confiance, se respecter et s’aimer. Si l'expéditeur et le destinataire entretiennent des relations amicales, la transmission des messages sera effective.

Voie n ° 8. Amélioration des compétences d'écoute:

Le destinataire de l’information devrait développer ses capacités d’écoute. Il devrait écouter et conceptualiser le message plutôt que de simplement l'entendre. Développer les compétences d'écoute améliore le processus de communication.

Voie n ° 9. Surmonter le bruit:

L'efficacité du message est grandement réduite par le bruit à l'endroit où la communication a lieu. Si des bruits sont générés par une machine en fonctionnement, celle-ci doit être éteinte avant de communiquer le message. Si ce n'est pas possible, le lieu de communication devrait être changé. Si le bruit ne peut être évité, il convient de le réduire au minimum.

Voie n ° 10. Empathie:

L'empathie signifie le pouvoir de s'identifier mentalement à une autre personne. L'expéditeur et le destinataire doivent identifier leurs pensées, leurs sentiments et leurs besoins avant de communiquer l'un avec l'autre. Cela permettra de surmonter les différences de perceptions.

Voie n ° 11. Surmonter les émotions:

Les obstacles liés aux émotions peuvent être surmontés en comprenant les émotions du destinataire avant de communiquer avec lui. Si une personne est sensible à l'humeur, l'expéditeur devrait lui parler quand il est heureux. Il faut gérer les rencontres émotionnelles avant de transmettre des messages. Bien que les affaires ne puissent pas fonctionner avec des émotions, les gestionnaires peuvent s’occuper de ce fait dans la mesure du possible. La communication écrite est plus efficace dans le traitement des personnes émotionnelles que la communication orale.

Manière # 12. Gestionnaires formés:

Lorsque les responsables travaillent avec des personnes de cultures différentes, elles doivent être formées à la compréhension des expériences culturelles. Des traducteurs de langue peuvent être nommés pour résoudre le problème des différences culturelles.

Voie n ° 13. Surmonter les préjugés:

Les problèmes de communication dus à des notions prédéfinies sur l'expéditeur doivent être résolus en se concentrant sur le message et non sur le messager. Si X n'aime pas Y, il peut avoir une attitude négative à l'égard de toute communication avec Y. Il faut éviter les préjugés et les préjugés personnels pour que la communication soit efficace.

Voie n ° 14. Esprit ouvert:

Nous devrions être réceptifs aux idées, suggestions et améliorations. Nous pouvons toujours apprendre des autres. Nous devrions avoir l'esprit ouvert, accepter les suggestions et améliorer notre capacité à bien communiquer par rapport à ce que nous pouvons actuellement.

Voie n ° 15. Attention:

Faire attention à l'expéditeur améliore la communication entre l'expéditeur et le destinataire. L'attention est nécessaire pour une transmission claire des idées, des pensées et des informations.

Manière n ° 16. Choix du support:

Le choix du bon moyen de communication est essentiel pour une communication efficace. Les informations officielles doivent être envoyées par le canal officiel, mais les réactions peuvent être obtenues par le biais du canal informel.

Voie n ° 17. Structure organisationnelle:

Lorsque les informations sont filtrées en raison du grand nombre de niveaux de la hiérarchie organisationnelle, la structure organisationnelle doit être conçue de manière à éviter le filtrage des informations car elles passent par trop de niveaux.


Surmonter les obstacles à la communication - Méthodes et principes

Une communication efficace est essentielle au succès de la gestion.

Les obstacles à la communication peuvent être surmontés par les méthodes suivantes (principes):

1. Clarity of idea – The communicator should be clear about the message he wants to communicate.

2. Simple language – The communicator should use the language which is understandable by the receiver.

3. Completeness – The message must be comprehensive and adequate.

4. Careful selection of media and channel – The communication channel should be selected and employed carefully. A judicious combination of formal and informal communication will help in achieving effective communication.

5. Empathy in communication – 'Empathy' refers to projecting oneself into the viewpoint of the other person. When the sender looks from the point of view of the receiver, much of the problems will be avoided. The sender should be sensitive to the needs, feelings and perceptions of the receiver so that communication can be effective.

6. Good listening – Hearing is passive and listening is active and is an intellectual process. Good listening removes communication barriers.

7. Regulating the flow of information – Regulating the flow ensures an optimum flow of information. The principle of 'Management by exception' may be followed so that managers will not be overburdened and could concentrate on the message of high priority.

8. Feedback – It is imperative that the management should always promote a two-way communication for the full understanding of the message. In other words, management must provide adequate facilities for the free flow of communication and follow-up by establishing a good communication system.

9. Providing communication training – Effective communication can be achieved by providing such training facilities to people working in the organisation. It will improve speaking skill, listening skill and writing skill. Improvement of such skills results in effective communication.

10. Providing the right organisational climate – Organisational barriers can be removed by providing the right climate within the organisation to encourage effective communication.


Overcoming Barriers to Communication – With Measures

Measures to Overcome Communication Barriers :

The following measures address the barriers to communication:

1. Procedure simplification – Simplification of procedures, authority delegation and decentralization would address the barriers to communication.

2. Encouraging two-way communication – Encouraging two-way communication coupled with good feedback avoids distortions.

3. Clarity and completeness – The message sent should be clear, complete, concise, concrete and correct. It should be of interest to the listener.

4. Patient listening – Patient listening is one of the most important and most neglected skills in communication. Listening with emphatic understanding clears misunderstanding and makes communication effective.

5. Speedier method of communication – Choosing speedier means of communication avoids delayed communication.

6. Pictorial presentation – Presentation of information in a pictorial narrative and graphical form adds to the appeal value.

7. Informal communication – Use of informal communication in addition, to formal communication makes the communication effective.

8. Simple language – The language used should be simple, straight forward and easy to understand.

9. Seating comfort – Provision of seating comfort, good acoustics, use of noise proof materials, etc., create a conducive atmosphere for communication.

10. Use of right word – Using the word 'we' in place of T, 'me', and 'myself creates a bond between speaker and listeners.

11. Cross cultural meet – Arranging cross cultural get-together address communication barriers on cultural dimension.

12. Audience analysis – Audience analysis should precede the speaker's address for effective presentation of speeches.

13. Verbal communication – Speaker has to supplement his verbal communication by gestures and postures.

14. More communication channels – Providing more communication channels like meetings, get together conferences, seminars, celebration of events and milestones achieved by company, releasing newsletters, counseling, brainstorming, mentoring, etc., bring the employees close to the management and clears up the air of misunderstanding thereby avoiding the spread of rumours, gossips, etc.


Overcoming Barriers to Communication – 9 Measures to Improve Communication Effectiveness

An organisation may have good facilities to communicate, its employees may possess good communication skills, but yet there will be barriers affecting effectiveness of communication. The degree to which such barriers affect communication may differ from organisation to organisation. Therefore, every organisation must follow suitable measures to minimise the effect of barriers and improve communication effectiveness.

Measures to improve communication effectiveness are as follows:

1. Clarify the Ideas before Communication:

The superior must be clear about the message he/she has to communicate to subordinates. It is important that the message is analysed in detail and stated in a manner that it clearly transfers the intended meaning.

2. Communication According to the Needs of Receiver:

For effective implementation, understanding of the message as intended is important. Therefore, manager must ensure that while communicating the message the receiver's education, knowledge, experience and level of understanding is considered.

3. Consult others before Communicating:

Before communicating message to subordinates, a good manager must consult his/her subordinates, take their suggestions and then develop a plan for communication. Active participation of employees ensures that message communicated has subordinates' acceptance and cooperation.

4. Be Aware of Languages, Tone and Content of Message:

For effective communication, the content of the message must take care of the words, language, tone and the manner in which the message is communicated. The receiver must be able to understand the language of the message, the words must express the intended meaning, the tone of the message must not offend or hurt sentiments and it must stimulate listeners to respond.

5. Convey Things of Help and Value to Listeners:

A message to be communicated must consider the interests and needs of the receiver. Receivers give positive response to a message if it directly or indirectly relates to their interests and needs.

6. Ensure Proper Feedback:

The role of message sender must not end with communication of the message. For effective communication, the sender must ask questions to ensure that receiver has understood the intended meaning of the message and the receiver must also give suggestions and feedback on the clarity of the message.

7. Communicate for Present as well as Future:

Communication is important to meet the existing goals but it must also consider future goals.

8. Follow Up Communications:

For effective communication regular follow-ups and reviews are a must. A manager must review the instructions given to subordinates to remove hurdles if any in implementing or take corrective actions in case of any deviations.

9. Be a Good Listener:

For effective communication, a manager must not only be able to communicate his/her message effectively but also be an attentive and patient listener so that he/she can understand the problems in implementation of information communicated.


 

Laissez Vos Commentaires