Modèle de flux circulaire du revenu national avec le gouvernement (avec diagramme)

Faisons une étude approfondie du modèle de flux circulaire du revenu national avec le gouvernement.

La comptabilité nationale des produits et des produits montre que les dépenses en produits finis génèrent des revenus.

Le revenu, à son tour, génère des achats de produits finis, ce qui se traduit par une augmentation du revenu au fur et à mesure du processus.

Nous illustrons l'équivalence des revenus et des dépenses avec un diagramme de flux circulaire étendu qui inclut, avec les ménages et les entreprises, le secteur des administrations publiques. Voir Fig. 2.3.

1. La partie supérieure de la figure 2.3 représente les dépenses en produits finis, tandis que la partie inférieure représente un flux de revenus généré par les achats. La figure montre les types de dépenses générant des revenus. Il montre également comment les revenus sont dépensés par les ménages, les entreprises et le gouvernement.

2. Les dépenses pour l'achat de produits finis génèrent des revenus qui finissent par être dépensés par les consommateurs, les investisseurs et les gouvernements. Le diagramme ci-dessus montre l’évolution circulaire des dépenses et des revenus dans l’économie.

3. Dans la partie supérieure de la Fig. 2.3, la consommation des ménages (C) représente l'essentiel du PIB du côté des dépenses. À cela s’ajoutent les achats d’investissement (I), qui représentent les flux de dépenses en tant que fonds du système financier du pays et utilisés pour financer l’acquisition de machines, de nouvelles structures et d’autres biens d’investissement. Les achats du gouvernement (G) représentent un autre ajout au flux de dépenses.

Enfin, en descendant le long de la partie supérieure en direction de la case "entreprises", nous constatons que certaines dépenses sont destinées aux achats à l'importation (M) du reste du monde (ROW), qui sont retirés du flux circulaire et ne sont pas reçus revenus des entreprises et des ménages.

Cependant, les exportations (X) sont des achats étrangers de produits nationaux qui contribuent à générer des revenus à partir du droit de parole. La différence (X - M) représente les exportations nettes. Nous arrivons maintenant à la case "entreprises" et constatons que le total des dépenses a atteint la somme de C + I + G + XM, ce qui représente le PIB exprimé en tant que somme des composantes de la dépense.

4. Les dépenses en produits finis génèrent l'ensemble des revenus des propriétaires d'entreprise et des membres du ménage. Les revenus sont versés à titre de rémunération aux employés, d’intérêts nets sur les fonds empruntés et sur les loyers, et une partie est mise de côté (économisée) par les entreprises en tant que déduction pour consommation de capital (amortissement). Le reste est un profit.

5. Nous retrouvons maintenant la figure 2.3 dans la case «Ménages», et le processus recommence. Les dépenses en produits finis au cours de l'année ont fourni aux ménages les revenus nécessaires pour financer leur consommation.

Le revenu est utilisé pour les achats de consommation (C), l'épargne des ménages et des entreprises (5) ou le paiement de la différence entre les taxes et les transferts gouvernementaux (taxes nettes = taxes brutes - transferts = T). Le PIB exprimé comme la somme des utilisations de revenus est: PIB = C + S + T.

 

Laissez Vos Commentaires