Flux circulaire de revenu | Économie

Dans cet article, nous discuterons du flux de revenus circulaire.

Le revenu national désigne le revenu total ou total de la nation résultant de l'activité économique. Toutefois, le revenu dépend de la quantité de production produite et, comme la production est un processus continu et non un stock, nous devons augmenter cette production sur une période spécifiée, généralement une année. La production totale est appelée produit national et comprend tous les biens et services produits chaque année.

Alfred Marshall a défini le revenu national comme «le produit net global de et l'unique source de paiement de tous les agents de production».

Si nous étudions cette définition de près, nous pouvons identifier trois composants:

1. Produit net global, c.-à-d. La production totale

2. Unique source de paiement, c.-à-d. Revenus

3. Tous les agents de production, c'est-à-dire la manière dont le produit national est distribué et, par conséquent, la source de toutes les dépenses.

À partir de cette définition, nous pouvons identifier trois méthodes de mesure possibles: la production, les revenus et les dépenses.

Les mesures effectuées par l’une ou l’autre de ces méthodes donneront des résultats identiques, car théoriquement:

Revenu national = production nationale = dépense nationale

Dans ce contexte, nous nous référons au flux de revenu circulaire qui fait référence au flux de paiements et de recettes entre les entreprises nationales et les ménages domestiques. L'argent passe des ménages aux entreprises en contrepartie des biens et services produits par les entreprises et de l'argent des entreprises aux ménages en contrepartie des services fournis par les ménages. La simple notion selon laquelle la valeur monétaire du revenu des ménages doit être égale à la valeur monétaire des dépenses d'un ménage pour acheter ce produit constitue la base de la comptabilité du revenu national.

Pour comprendre le concept de revenu en tant que flux, il est utile d'étudier le flux circulaire de revenu sous la forme d'un organigramme. Si l’on étudie attentivement la figure 3, on constate que les ménages fournissent aux entreprises des services productifs (facteurs de production tels que la terre, la main-d’œuvre, le capital et les talents d’entrepreneurs) et reçoivent en retour les récompenses sous forme de salaires, loyers, intérêts et intérêts. profit.

Il s’agit du total des revenus des ménages et constituera donc la base de toutes les dépenses. Lorsque les dépenses sont effectuées avec les entreprises sous forme de consommation, il doit exister un flux équivalent de biens et de services des entreprises aux ménages. Il est donc possible de mesurer chacun de ces flux (revenus et dépenses de production) et d’obtenir le même résultat.

De là la conclusion: revenu national = production nationale = dépense nationale. En réalité, l’organigramme circulaire présenté à la figure 3 doit être légèrement modifié. Par exemple, une grande partie des dépenses nationales se présente sous la forme de dépenses d’investissement entre entreprises. Cependant, cela n'illustre pas le concept de revenu national en tant que flux.

 

Laissez Vos Commentaires