Réformes agraires dans notre pays (5 Importance)

La structure agraire de notre pays, à la veille de son indépendance, se caractérise à la fois par des propriétaires terriens semi-féodaux et par des ouvriers presque sans terres.

Outre les disparités plus importantes en matière de propriété foncière, l’aspect important est la cause de la concentration des terres dans quelques poches de la partie socialement dominante.

La pauvreté massive qui prévaut dans la population rurale en tant que facteur limitant grave entrave la croissance de l'industrie moderne.

Les ouvriers, locataires et sous-locataires ont été forcés de mener une vie pitoyable d'esclavage et de privation. Gardant ces faits à l’esprit, nous pouvons dire que les réformes agraires ont une signification multiple dans notre pays.

“Les réformes agraires incluent des réformes ou des améliorations du régime foncier ainsi que des réformes d’autres institutions liées au foncier et à son utilisation, telles que la consolidation des exploitations, la taille des exploitations, les méthodes de culture et l’offre de crédit agricole, etc." - Organisation des Nations Unies.

Cela peut être clairement expliqué par ce qui suit:

1. Promotion de l'incitation:

Des réformes agraires sont nécessaires pour encourager les exploitants agricoles à encourager la production agricole. Ces réformes les assurent qu'ils ne seront pas exploités et obtiendront une pleine récompense pour leur travail. On estime que pour augmenter la production, la fourniture d’intrants tels que semences, fumier et autres instruments est une condition préalable et qu’elle devrait être renforcée immédiatement. Étant donné que la majorité des agriculteurs indiens disposant d'exploitations de petite taille ne sont pas en mesure d'acheter ces intrants dans la quantité requise.

Cela se traduit par une utilisation inefficace de la main-d'œuvre et des terres. Le besoin de l'heure est qu'ils devraient être encouragés à utiliser au mieux ses ressources. Ainsi, cela n’est possible que s’il est assuré de la sécurité d’occupation et du droit de propriété sur son exploitation. De toute évidence, l’importance des réformes agraires en élargit automatiquement la portée.

2. Méthode sans coût d’augmentation de la production:

Il aide à augmenter la production agricole sans trop utiliser de capital. Ce n'est possible que lorsque les relations du cultivateur avec la terre sont améliorées. En d'autres termes, cela signifie que si le cultivateur est assuré pour la sécurité de son bail, un loyer juste, le droit de propriété et la libre transférabilité.

De plus, il est assuré qu'il est le maître de tout ce qu'il produit et qu'il n'y a aucune portée d'aucun roi d'exploitation. C’est pourquoi la réforme agraire est appelée une méthode d’augmentation de la production sans coût. Cela revêt une importance particulière dans les pays moins développés comme l’Inde. En bref, un changement institutionnel qui n'entraîne aucun coût, mais contribue en même temps à créer un climat dans lequel les cultivateurs travaillent dur et prend de plus en plus d'intérêt pour la promotion de l'agriculture.

3. Établir un lien entre le gouvernement et les agriculteurs:

Les réformes agraires peuvent établir un lien direct entre le gouvernement et les agriculteurs en supprimant les intermédiaires. Cela aidera le gouvernement à mettre en œuvre le plan de développement agricole de manière harmonieuse.

4. Croissance prévue:

Les réformes agraires permettront d’intégrer étroitement l’économie agricole au processus de planification du pays. Une telle intégration n'est possible que lorsque les cultivateurs auront un lien direct avec le gouvernement de l'état. L'élimination des relations hétérogènes et foncières se traduira par une certaine uniformité du système dans tout le pays. Par conséquent, cela facilite le processus de planification grâce aux autorités qui trouvent plus facile de formuler et de mettre en œuvre des politiques uniformes.

5. Justice sociale:

Les réformes agraires sont également considérées comme essentielles car elles apportent une justice sociale à des millions de cultivateurs. La politique foncière qui modifie les relations de régime en faveur du cultivateur signifie que le cultivateur / petit agriculteur est assuré de récolter les fruits de son travail et de l’égalité de revenus et de richesse. De plus, la consolidation des exploitations dispersées aidera à augmenter les revenus du cultivateur.

 

Laissez Vos Commentaires