Détermination du revenu national dans une économie à trois secteurs

L'économie à trois secteurs comprend trois secteurs: les ménages, les entreprises et les administrations publiques.

L'ajout du gouvernement dans une économie entraîne deux variables dans une économie. Ces variables sont les dépenses publiques (agir comme des injections de revenus) et la fiscalité (agir comme des fuites ou des retraits de revenus).

En d’autres termes, les dépenses publiques augmentent la demande globale, alors que les impôts réduisent la demande globale.

Laissez-nous comprendre l'effet des dépenses et de la fiscalité du gouvernement sur le niveau de revenu national en supposant que le gouvernement applique une politique d'équilibre budgétaire. Dans un tel cas, les dépenses publiques (G) et les impôts gouvernementaux (T) sont égaux.

La demande globale et l'offre globale dans une économie à trois secteurs peuvent être déterminées comme suit:

Demande globale, AD = C + I + G

Offre globale, AS = C + S + T

Au point d'équilibre, AD = AS

C + S + T = C + I + G

Y = C + I + G

Où, C = a + bY d

Y d = Y - T

T = taxe forfaitaire

En substituant les valeurs de C et Y d, nous obtenons le niveau de revenu national au point d'équilibre:

Y = a + bY d + I + G

Y = a + b (Y - T) + I + G

Y = a + bY - bT + I + G

Y (1-b) = a-bT + I + G

Y = 1/1-b (a-bT + I + G)

Selon l'approche épargne-investissement, le revenu national peut être déterminé à l'aide de la formule suivante:

C + S + T = C + I + G

C + S + T = C + I + G

S + T = I + G

Déterminons le niveau de revenu national en supposant que la consommation a pour fonction C = 100 + 0, 75Y et I = 100. Le gouvernement applique une politique d’équilibre budgétaire selon laquelle G = T = 50.

Dans ce cas, le revenu national au point d’équilibre serait le suivant:

Y = 1/1-b (a-bT + I + G)

Y = 1 / 10, 75 (100 -0, 75 * 50 + 100 + 50)

Y = 850

La figure 7 montre la représentation graphique de la détermination du revenu national dans l’économie à trois secteurs:

Dans la Figure 7, les programmes C + S + T et C + I + G se coupent mutuellement au point E. Il s'agit du point d'équilibre auquel le revenu national est déterminé, à savoir Rs. 850 en l'espèce. Les calendriers S + T et I + G fournissent également le même niveau de revenu national au point d'équilibre E '.

Changement dans le multiplicateur des dépenses et des dépenses du gouvernement :

Déterminons l’impact du changement des dépenses publiques sur le revenu national. Supposons que le gouvernement n'achète que des biens et des services, tout en maintenant les autres variables à un niveau constant. L'effet de la variation des dépenses publiques sur le revenu national est identique à celui de la variation de l'investissement autonome. L'augmentation des dépenses publiques est considérée comme un ΔG qui se traduit par une augmentation de la demande globale à l'aide d'un processus multiplicateur.

L’équilibre du revenu national peut être déterminé à l’aide de l’équation suivante:

Y = 1/1-b (a - bT + I + G) (1)

Y + ΔY = 1/1-b (a - bT + I + G + ΔG) (2)

En soustrayant l'équation (1) de (2), on obtient:

ΔY = 1/1-b (AG)

Le multiplicateur des dépenses du gouvernement peut être calculé à l'aide de la formule suivante:

G m = ΔY / ΔG = 1/1-b

Où G m est le multiplicateur de dépenses du gouvernement.

Modification de la taxe forfaitaire et du multiplicateur de taxes :

L'impact de la modification des impôts forfaitaires sur le revenu national est similaire à l'impact des dépenses publiques. Supposons que la modification de l’impôt forfaitaire soit ΔT et que la variation du revenu national qui en résulte soit ΔY.

Dans un tel cas, l’équilibre du revenu national peut être déterminé à l’aide de la formule suivante:

Y + ΔY = 1/1-b [a –b (T + ΔT) + I + G + ΔG]

Y + ΔY = 1/1-b [a - bT + bΔT + I + G + ΔG] (3)

En soustrayant l'équation (1) de l'équation (3), on obtient:

ΔY = 1/1-b (-bΔT)

ΔY = bΔT / 1-b

Le multiplicateur de taxe (Tm) peut être calculé en utilisant l'équation suivante:

T m = ΔY / ΔT = -b / 1-b

Le multiplicateur de taxe contient un signe négatif. Cela implique que l'augmentation de l'impôt a un effet négatif ou négatif sur le revenu national.

Comme b = MPC et MFC <1, donc

T m = ΔY / ΔT = -b / 1-b

Dans un tel cas, le multiplicateur de taxe est inférieur au multiplicateur de dépenses du gouvernement. Par conséquent, dans le cas où les dépenses du gouvernement sont égales à l'augmentation des impôts (G = ΔT), le revenu national augmenterait également.

Déterminons que l'augmentation du revenu national se produit lorsque G = ΔT à l'aide d'un multiplicateur budgétaire équilibré.

Multiplicateur de budget équilibré :

Jusqu'à présent, nous avons discuté de la variation du revenu national due aux dépenses et aux impôts du gouvernement séparément, tout en maintenant l'autre variable à constante. Étudions maintenant l’impact du changement des dépenses et des impôts du gouvernement simultanément sur le revenu national. Dans ce cas, la variation des dépenses et des taxes gouvernementales est d’ampleur égale (ΔG = ΔT). La politique budgétaire équilibrée est dite mise en œuvre dans le cas où ΔG = ΔT.

L'impact de la politique d'équilibre budgétaire sur le revenu national est qualifié de multiplicateur d'équilibre budgétaire. Selon le théorème du budget équilibré, la valeur numérique du multiplicateur du budget équilibré est égale à un. Par conséquent, le théorème de l'équilibre budgétaire est également appelé théorème de multiplicateur d'unité.

La valeur numérique du multiplicateur de budget équilibré peut être dérivée à l'aide de l'équation (1), qui est donnée comme suit:

r = 1/1-b (a - bT + I + G)

L’équilibre du revenu national après prise en compte de la variation des dépenses publiques (ΔG) et des impôts (ΔT) ainsi que de la variation du revenu national (ΔY) est le suivant:

Y + ΔY = 1/1-b [a-bT + bΔT + I + G + ΔG] (4)

En soustrayant l'équation (1) de l'équation (4), on obtient:

ΔY = 1/1-b (-bΔG + ΔG)

ΔY (1-b) = -bΔG + ΔG

ΔY (1-b) = ΔG (1-b)

ΔY = ΔG

La formule de calcul du multiplicateur de budget équilibré (B m ) est la suivante:

B m = ΔY / ΔG = ΔG / ΔG

B m =

Une autre méthode de calcul de B m consiste à additionner les valeurs de G m et T m décrites comme suit:

B m = G m + T m

B m = 1/1-b + -b / 1-b

B m =

La valeur du multiplicateur de budget équilibré (B m ) est un. Cela implique que le changement de national est exactement égal au changement de dépenses et d'impôts du gouvernement simultanément.

Multiplicateur d'impôt proportionnel sur le revenu et de budget équilibré :

Dans ce qui précède, nous avons discuté de l'impact de la somme forfaitaire uniquement sur le revenu national. Cependant, il existe un autre type de taxe, appelée taxe proportionnelle. L’impôt proportionnel désigne un type d’impôt perçu au même taux, quel que soit le montant gagné par les particuliers. Analysons maintenant l’effet de l’équilibre budgétaire et de l’impôt sur le revenu proportionnel simultanément sur le revenu national.

La fonction de taxe utilisée pour l'analyse est la suivante:

T = T + tY

Où, T = Taxe Autonome

t = Proportion de revenus imposés

L’équation suivante de l’équilibre du revenu national est utilisée aux fins de l’analyse:

Y = a-b (Y - T) + I + G

En substituant la valeur de T dans l'équation d'équilibre du revenu national, on obtient:

Y - ab [(Y - (T + tY)] + I + G

Y = a - bY - bT + btY + I + G

Y = 1/1-b + bt (a-bT + I + G)

Y = 1/1-b (1-t) (a-bT + I + G)

Lorsque l’augmentation des dépenses publiques est égale à ΔG, l’augmentation du revenu national est égale à ΔY.

Le niveau de revenu national à ce nouveau point d'équilibre est le suivant:

Y + ΔY = 1/1-b (1-t) (a-bT + I + G + ΔG)

En soustrayant l'équation (5) de l'équation (6), on obtient:

ΔY = 1/1-b (1-t) (ΔG)

Le multiplicateur budgétaire équilibré avec taxe proportionnelle est le suivant:

ΔY / ΔG = 1/1 - b (1 - t)

 

Laissez Vos Commentaires