Taux de croissance des secteurs primaire, secondaire et tertiaire

Le tableau ci-dessus montre le taux de croissance du PIB de l'Inde au coût des facteurs.

Il en ressort que l'agriculture et les activités connexes indiquent un taux de croissance faible.

Ce taux de croissance a affiché une tendance à la baisse jusqu'en 1980-1981, puis a atteint 3, 6% par an en 1980-1981 et 1990-1991.

Le taux de croissance moyen de l'agriculture sur quatre décennies de planification était de 2, 6%, comme indiqué dans la colonne 6. Le taux de croissance pendant la période de réformes (1990-91 à 1996-97) a été présenté dans la colonne 7.

Au cours des six premières années de réformes économiques, le taux de croissance du secteur agricole a été de 2, 8% par an.

Taux de croissance du secteur secondaire :

Le taux de croissance du secteur secondaire a augmenté à un taux de croissance annuel moyen de 5, 6% au cours des quatre décennies de planification. Mais au cours des six premières années de réforme économique, le taux de croissance a été de 6, 6% par an. Le taux de croissance du secteur industriel joue un rôle crucial dans la détermination du taux de croissance de notre PIB. Dans les pays avancés, le taux de croissance est élevé. En Inde, le secteur industriel est limité et le taux de croissance lent. La lenteur des changements structurels est due à la lente croissance du secteur industriel.

Taux de croissance dans le secteur tertiaire ou dans le secteur des services :

Le taux de croissance moyen dans le secteur des services était de 4, 9% par an en 1950-51 et 1990-91. Au cours des six premières années de réformes économiques, le taux de croissance a atteint 7, 4% par an. Le taux de croissance élevé du secteur tertiaire est dû à la croissance rapide des infrastructures dans le pays.

L'analyse ci-dessus montre que le taux de croissance est différent pour différents secteurs. Le taux de croissance du secteur industriel et du secteur des services a été supérieur à celui du secteur agricole. Cela montre que l’économie indienne traverse une phase de transition d’une économie agricole à une économie industrielle. En augmentant le processus d'industrialisation, le changement de structure peut être accru.

 

Laissez Vos Commentaires