Hiérarchie de la théorie des besoins de Maslow

Tout ce que vous devez savoir sur la théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow. Abraham Maslow, un psychologue renommé, a développé une théorie de la motivation basée sur les besoins humains.

Dans son article sur la motivation, il a mentionné que, dans chaque être humain, il existe une hiérarchie de cinq besoins.

Maslow a été le pionnier dans l'adoption d'une approche systématique des besoins et des motivations humaines, qui ne sont pas les mêmes chez tous les individus. Cette variation entre les individus dépend en grande partie de différentes manières de satisfaire les besoins. Vous pouvez trouver des similitudes entre les gens, sur leurs besoins, leurs aspirations, etc.

La motivation est un moyen de satisfaire les besoins et les motivations des employés travaillant dans une organisation.

Les besoins et les motivations diffèrent d'un individu à l'autre, ils changent constamment avec le temps et la satisfaction d'un besoin conduit au développement d'un autre besoin non satisfait.

Par conséquent, pour que tout le personnel soit satisfait, la direction doit sélectionner les différentes techniques de motivation adaptées à l'ensemble de l'organisation.

En savoir plus sur: - 1. La hiérarchie des besoins humains 2. Les hypothèses de la théorie de la motivation de Maslow 3. Les éléments 4. Les propositions 5. Les mérites 6. Les démérites.


Théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow: hiérarchie des besoins humains, hypothèses, éléments, propositions, mérites et démérites

Théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow - besoins physiologiques de base, besoins de sécurité ou de sécurité, besoins d'appartenance ou d'appartenance, besoins d'estime et de réalisation personnelle

La motivation est un moyen de satisfaire les besoins et les motivations des employés travaillant dans une organisation. Les besoins et les motivations diffèrent d'un individu à l'autre, ils changent constamment avec le temps et la satisfaction d'un besoin conduit au développement d'un autre besoin non satisfait. Par conséquent, pour que tout le personnel soit satisfait, la direction doit sélectionner les différentes techniques de motivation adaptées à l'ensemble de l'organisation.

Divers chercheurs en affaires ont étudié les différentes dimensions de la motivation et ont développé des théories pour comprendre le phénomène de la motivation. Parmi celles-ci, la «théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow» est la théorie fondamentale de la motivation.

Abraham Maslow, un psychologue renommé, a développé une théorie de la motivation basée sur les besoins humains. Dans son article sur la motivation, il a mentionné que, dans chaque être humain, il existe une hiérarchie de cinq besoins.

Examinons maintenant la hiérarchie des besoins humains telle que discutée par Maslow:

1. Besoins physiologiques de base:

Ce sont les besoins les plus fondamentaux des individus qui sont liés à la survie et au maintien. Aucun employé ne peut être motivé à travailler si ses besoins fondamentaux en nourriture, en vêtements ou en logement ne sont pas satisfaits. Par conséquent, les besoins physiologiques sont au sommet de la hiérarchie des besoins. Par exemple, pour un employé, le salaire est le besoin fondamental.

2. Besoins de sécurité / sûreté:

La prochaine hiérarchie des besoins est la sécurité. Chaque individu a besoin de sécurité et de protection contre les dommages physiques et émotionnels.

Par exemple - Un environnement de travail sûr, la stabilité des revenus, la sécurité de l’emploi, etc. ne sont que quelques exemples des besoins en matière de sécurité d’un employé.

3. Besoins d'appartenance / d'appartenance:

Le troisième rang dans la hiérarchie des besoins est l’affiliation ou les besoins d’appartenance. Cela inclut l'acceptation, l'affection, le sens de la relation cordiale, etc.

Par exemple - Les configurations organisationnelles informelles aident les employés à développer des relations sociales. Les relations cordiales entre supérieurs, subordonnés et collègues incitent les employés à accepter.

4. Besoins d'estime:

Le quatrième rang dans la hiérarchie des besoins est le besoin d'estime qui inclut le respect de soi, le statut d'autonomie, la reconnaissance et l'attention. Cela fait partie des incitations non financières.

Par exemple - Les employés sont satisfaits si les supérieurs apprécient leur contribution, écoutent leurs idées, portent attention à leurs griefs, etc.

5. Besoins de réalisation de soi:

Le niveau le plus élevé dans la hiérarchie des besoins est la réalisation de soi qui permet à un individu de réaliser son rêve. Cela motive une personne à donner le meilleur de ses capacités et à atteindre les objectifs souhaités.

Par exemple, M. Ramakant a rejoint M / s Green Trees Ltd. en tant que «directeur des ventes», mais il possède les capacités et rêve de devenir un «chef de pays». Le désir de croissance incitera le directeur des ventes à travailler dur et à atteindre son objectif.

Hypothèses de la théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow:

La théorie de Maslow est basée sur les hypothèses suivantes:

1. Le comportement des gens est basé sur leurs besoins. La satisfaction de ces besoins influence leur comportement.

2. Les besoins des personnes sont classés par ordre hiérarchique, allant des besoins de base aux besoins des autres niveaux.

3. Un besoin satisfait ne peut plus motiver une personne; seul le prochain besoin de niveau supérieur peut le motiver.

4. Une personne ne passe au niveau hiérarchique supérieur que lorsque le besoin du niveau inférieur est satisfait.

La théorie de Maslow se concentre sur les besoins de l'homme en tant que base de la motivation. Les gestionnaires utilisent cette théorie pour identifier les différents niveaux de besoins parmi les employés et formuler différentes techniques de motivation pour satisfaire leurs besoins et leurs motivations. Il n'est pas nécessaire que chaque employé suive le même niveau hiérarchique pour satisfaire ses besoins.

Par exemple, pour un employé, le deuxième niveau de besoin peut être la sécurité / sûreté, mais pour un autre, il peut s’agir d’une estime ou d’un besoin social. Par conséquent, un responsable doit motiver les employés en fonction de leurs besoins ou motivations respectifs. Les gestionnaires peuvent avoir recours à des incitations financières ou non financières pour motiver leurs employés.


Hiérarchie de la théorie des besoins de Maslow - avec évaluation de la théorie

Abraham Maslow, le père de cette théorie, a prôné en 1943 la théorie de la hiérarchie des besoins (Need Hierarchy Theory). Un homme a de nombreux besoins. la satisfaction d'un besoin donne naissance à un autre. Tous ces besoins ont une séquence basée sur la priorité.

Maslow a divisé les besoins humains en cinq parties, décrites comme suit:

1. Besoins physiologiques:

La plupart des besoins fondamentaux d'un homme sont des besoins physiologiques liés à des nécessités essentielles de la vie, indispensables à la survie d'un homme. Les besoins physiologiques incluent nourriture, abri, air, eau, sommeil, etc.

2. Besoins de sécurité ou de sûreté:

Après satisfaction des besoins physiologiques, les gens pensent à la sécurité.

Cette sécurité a trois aspects:

je. Sécurité physique - Il s'agit de la sécurité physique personnelle, par exemple, la sécurité contre les attaques, les accidents, les maladies et autres facteurs inattendus.

ii. Sécurité économique - Cela signifie la sécurité des revenus, la prévoyance vieillesse, la sécurité de l'emploi, la sécurité de la source de revenu, etc.

iii. Sécurité psychologique - Cela signifie la sécurité de son prestige, son statut, etc.

3. Affiliation / besoins sociaux:

L'homme ne peut pas vivre seul. Il a besoin d'amis et de parents avec lesquels il peut partager ses sentiments de joie et de chagrin. Il a besoin de sentiments d'appartenance, de reconnaissance, de camaraderie, etc.

4. Besoins d'estime:

Ces besoins satisfont l'ego d'un homme. Celles-ci sont liées au statut ou au prestige. Tout le monde veut accéder au pouvoir, au succès, à l'autorité, à un statut supérieur pour satisfaire ses besoins égoïstes.

5. Besoins de réalisation de soi:

Enfin, on considère s'épanouir. Les besoins de réalisation de soi sont les besoins qui remplissent une personnalité. Ce besoin incite à être un performant dans son domaine. Par exemple, un peintre veut être le meilleur peintre; un artiste veut être le meilleur artiste, etc. Ces besoins satisfont son âme.

Ces besoins ont une séquence: les besoins de sécurité ne sont ressentis que lorsque les besoins physiologiques sont satisfaits, les besoins sociaux ne sont ressentis que lorsque les besoins physiologiques sont satisfaits, etc.

Les besoins physiologiques agissent comme un facteur de motivation pour l'homme jusqu'à ce qu'ils soient satisfaits. Une fois que les besoins physiologiques sont satisfaits, ceux-ci ne le motivent plus et des besoins sociaux apparaissent alors, ce qui le motive. Le responsable doit donc prendre des décisions en conséquence sur la manière de motiver les employés. Le responsable doit étudier le niveau de besoin auquel une personne se trouve actuellement; et quels motivateurs peuvent le motiver.

Évaluation de la théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow:

La théorie de Maslow explique le comportement humain de manière réaliste. Il préconise que les personnes soient motivées par des besoins non satisfaits, c'est-à-dire que des besoins non satisfaits créent une tension pour une personne et celle-ci souhaite y répondre en travaillant dur. La théorie est un guide pour les gestionnaires afin de sélectionner les techniques de motivation en conséquence.

Cependant, la théorie de Maslow souffre de certaines limitations, telles que:

1. Il peut y avoir des différences dans la hiérarchie des besoins de différentes personnes, qui peuvent ou non suivre la hiérarchie de Maslow, par exemple, un individu peut garder ses besoins de réalisation de soi au premier rang des priorités.

2. Certaines personnes sont satisfaites de ce qu'elles ont. Les besoins insatisfaits ne les motivent pas car il n'y a rien de tel que les besoins insatisfaits.

3. L'argent est un facteur qui satisfait les besoins physiologiques et sociaux. Selon la théorie, lorsque les besoins des niveaux inférieurs sont satisfaits, ils cessent d'être une source de motivation, mais l'argent, en réalité, ne cesse pas d'être une source de motivation. La cupidité pour l'argent continue d'augmenter, au lieu de diminuer. Ce n'est pas seulement le besoin qui affecte le comportement humain, il y a beaucoup d'autres facteurs, y compris la perception, les antécédents familiaux, les attentes, les groupes sociaux, etc.


Théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow - Classification des besoins: besoins physiques ou physiologiques, besoins de sécurité ou de sécurité, besoins sociaux ou amoureux, besoins d'estime de soi et quelques autres

Classification des besoins humains par Maslow (théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow ):

Maslow a été le pionnier dans l'adoption d'une approche systématique des besoins et des motivations humaines, qui ne sont pas les mêmes chez tous les individus. Cette variation entre les individus dépend en grande partie de différentes manières de satisfaire les besoins. Vous pouvez trouver des similitudes entre les gens, sur leurs besoins, leurs aspirations, etc.

Nous pouvons donc avoir une idée générale des besoins humains. Les scientifiques du comportement ont découvert que les besoins avaient un certain type de priorité hiérarchique.

La classification des besoins est expliquée ci-dessous:

1. Besoins physiques ou physiologiques - Ils contiennent les ingrédients suivants: faim, soif, sommeil, santé, besoins corporels, exercice, repos et relations sexuelles.

2. Besoins en matière de sécurité - Ils indiquent la protection, le confort et la paix, l'absence de menace ou de danger pour la vie ou la propriété et un environnement agréable.

3. Besoins sociaux ou amoureux - Un individu s'attend à une acceptation sociale, à un sentiment d'appartenance, à la réussite d'un groupe, à l'amour et à l'affection et à la participation au groupe.

4. Besoins d'estime de soi - Lorsqu'un individu atteint ce stade de la hiérarchie, il aspire à la reconnaissance et au prestige, à la confiance et au leadership, à la réussite et aux capacités, à la compétence et au succès, à la force et au respect, etc.

5. Besoins de réalisation de soi - Ceux-ci mènent à l'échelon suprême de la hiérarchie. Ici, un individu a besoin de s'épanouir, de réaliser des choses uniquement pour relever le défi de l'accomplissement, de la curiosité et de l'épanouissement intellectuels, de l'appréciation créative et esthétique, au-delà de l'acceptation de la réalité.

La théorie de Maslow met principalement l'accent sur quatre aspects:

je. Les motivations de base d'un individu sont les besoins physiologiques et de sécurité. Ces besoins peuvent être satisfaits par des salaires appropriés. Si ces besoins sont satisfaits à chaud, il est peu probable que les travailleurs réagissent à des «incitations» responsables de satisfaire les besoins sociaux, psychologiques (besoins d'estime) ou de réalisation de soi. Dans la hiérarchie des besoins, l’importance commence par le bas (besoins physiologiques).

ii. Si un besoin particulier a été satisfait, son importance commence à diminuer et il ne sera plus un facteur de motivation par la suite. Quand un individu est satisfait de son salaire et. le travail est suffisamment sécurisé, les incitations basées uniquement sur les salaires (incitations monétaires) ne motivent pas l'individu.

iii. Les besoins individuels ne se ressemblent pas. Ils varient selon le motif spécifique d'un individu. Ici, le gestionnaire de points doit comprendre où en sont les subordonnés dans la hiérarchie des besoins. Les besoins économiques et sociaux peuvent satisfaire certaines personnes. D'autres peuvent être satisfaits par leurs besoins d'estime de soi et de réalisation de soi (réalisation de soi). Un gestionnaire efficace doit pouvoir distinguer ces exigences et essayer en conséquence de les satisfaire.

iv. On a souvent remarqué qu'un individu est rarement conscient de ses besoins, car ils sont généralement interreliés. Ils changent aussi. Par exemple, une augmentation des salaires peut être forte ou un désir apparent pour un employé en particulier. Par conséquent, la possibilité d'augmenter les revenus est sa motivation la plus puissante. En satisfaisant son désir, il peut satisfaire un désir de statut, de reconnaissance et de prestige, ainsi que le besoin monétaire fondamental.

La classification des besoins de Maslow a été un événement important dans le domaine de la motivation. Son principal objectif est la priorité suggérée et la nature des besoins. Ce concept hiérarchique de besoin est important pour comprendre la tâche de gestion liée aux ressources humaines travaillant dans les organisations. Selon Maslow, il existe un ordre progressif dans lequel les besoins humains s'organisent; qui incluent les besoins physiologiques, la sécurité et la sûreté, les besoins sociaux, l'estime de soi et la réalisation de soi.

La prédominance d'un besoin sur l'autre peut dépendre de l'individu. En règle générale, la structure de besoin apparaît dominante après la satisfaction du besoin précédent; puisque les besoins sont omniprésents et conformes. Cependant, il y a toujours eu un facteur de chevauchement dans la mesure où l'effet des besoins chez un individu est concerné.

Une fois qu'un besoin est satisfait, la motivation effective cesse. Bien que le responsable doive s’inquiéter des besoins physiologiques de ses subordonnés, il n’a guère d’influence directe sur leur satisfaction, car ses pouvoirs en matière d’augmentation de salaire, de conditions de vie convenables, etc., sont limités.

En même temps, en tant que leader, il peut sincèrement aider ses subordonnés à satisfaire leurs besoins plus élevés en les motivant à exécuter leur travail comme ils le souhaitent. Un responsable peut aider ses employés à s'épanouir en leur insufflant un désir quant à ce qu'ils sont capables de faire. L’enrichissement des tâches est une motivation, comme le dit Maslow: «Ce qu’un homme peut être, il doit l’être.»


Hiérarchie de la théorie des besoins de Maslow - avec une évaluation de la théorie de Maslow

La théorie de Maslow, qui repose sur les besoins de la population, affirme qu'un individu est motivé pour satisfaire certains besoins non satisfaits. Sa théorie repose sur certaines hypothèses.

Elles sont:

1. Le comportement d'un individu est influencé par ses besoins. Les besoins qui ne sont pas satisfaits motivent ou influencent son comportement. En d'autres termes, le comportement n'est pas influencé par les besoins satisfaits.

2. Les besoins sont prioritaires et ils sont classés selon une hiérarchie d'importance. Ils partent de besoins physiologiques.

3. Les besoins d'un individu à n'importe quel niveau de la hiérarchie n'apparaissent que lorsqu'il est raisonnablement satisfait des besoins des niveaux inférieurs.

La théorie de Maslow a proposé une hiérarchie de cinq besoins qui sont discutés ci-dessous:

1. Physiologique - Selon Maslow, les besoins les plus fondamentaux sont physiologiques. Ce sont de la nourriture, des vêtements, un abri, etc. Ce sont des besoins de base et n'importe qui donnerait la priorité à ces besoins. Une fois qu'un individu est raisonnablement satisfait de ces besoins fondamentaux, il pense en termes de besoins de niveau supérieur.

2. Besoins de sécurité - Ce sont les besoins de protection contre les dangers, les menaces, les privations et le besoin de sécurité d'emploi. Ces besoins ne surviendront pour un individu que lorsqu'il sera raisonnablement satisfait de ses besoins physiologiques.

3. Besoins sociaux - Ces besoins incluent ceux d'appartenance, d'association, d'acceptation, d'amitié et d'amour. Les besoins sociaux ne deviennent importants pour un individu que lorsqu'il est essentiellement satisfait de ses besoins physiologiques et de sécurité.

4. Besoins d'estime (ou d'ego) - Ces besoins incluent ceux de confiance en soi, d'indépendance, de réussite, de statut et de reconnaissance. Ces besoins ne dominent que lorsqu'un individu est raisonnablement satisfait des trois premiers besoins.

5. Besoins de réalisation de soi (réalisation de soi) - Ces besoins concernent le besoin de réaliser ses capacités et potentialités en réalisant des objectifs spécifiques. Il accepte un travail stimulant et créatif qui offre également des possibilités de développement personnel. Ces besoins deviennent importants pour un individu une fois qu'il est raisonnablement satisfait des besoins d'estime.

Une évaluation de la théorie de Maslow :

Cette théorie énonce la hiérarchie des besoins avec certaines hypothèses raisonnables. Il souligne que les gens sont motivés par des besoins non satisfaits. Il indique également qu'une fois qu'un besoin particulier est satisfait, il cesse d'être un facteur de motivation. Maslow a souligné que, dès lors que les besoins des niveaux inférieurs sont satisfaits, ils doivent les remplacer et devenir importants.

Cependant, cette théorie a été critiquée par certains auteurs. On dit que la hiérarchie des besoins peut ne pas suivre la séquence énoncée par Maslow. Dans certains cas, le besoin égoïste peut devenir important avant même que les besoins en matière de sécurité ne soient satisfaits. Le comportement de l'homme à tout moment est principalement guidé par la multiplicité des motifs et, partant, la proposition selon laquelle un besoin est satisfait à la fois peut ne pas être valable.


Théorie de la hiérarchie des besoins de Maslow - Besoins physiologiques, Besoins de sûreté et de sécurité, Besoins sociaux, Besoins d'estime de soi et de réalisation de soi

Les personnes se mettent au travail pour satisfaire leurs besoins et leurs aspirations. Ces besoins changent en fonction du statut, de l'environnement, des circonstances, de la société, des groupes, etc. Pro. Abraham H. Maslow de l'Université Brandies dans son livre précieux. "Motivation et personnalité", 1954 présente "cinq catégories de besoins comme facteur fondamental du comportement humain. Celles-ci fournissent un cadre utile pour étudier les besoins.

(i) Besoins psychologiques - Ces besoins sont: air, nourriture, eau, vêtements, sommeil et abri, etc.

(ii) Besoins en matière de sécurité - La personne a des besoins en matière de sécurité tels que la sécurité et la protection contre les dangers. Un environnement exempt de menaces à la survie.

(iii) Besoins sociaux - Ces besoins concernent l'amour, l'affection, l'appartenance et l'association à autrui. Ces besoins sont liés à son désir d'acceptation sociale et d'amitié.

(iv) Besoins d'estime de soi - Ces besoins sont centrés sur le désir d'avoir une image positive pour que ses contributions soient reconnues et appréciées.

(v) Besoins d'actualisation de soi - Ces besoins visent un développement personnel et une créativité maximum. C'est la motivation d'un individu pour transformer la perception de soi en réalité.

Même après avoir atteint le cinquième niveau, il reste encore beaucoup à faire.

Les besoins physiologiques sont communs à tous les membres du règne animal. Leur objectif est de satisfaire les pulsions et impulsions biologiques telles que la faim, le sexe fatigué, etc. Le concept d'homéostasie récemment développé tente de définir plus précisément cette catégorie de besoins. L'homéostasie fait référence aux efforts automatiques du corps pour se maintenir dans un état d'équilibre normal. Les besoins homéostatiques sont sans aucun doute le plus dominant de tous les besoins.

Une personne peut manquer de beaucoup de choses comme l'amour, la sécurité ou l'estime de soi, mais si en même temps elle a vraiment soif ou faim, elle ne portera aucune attention à d'autres besoins jusqu'à ce que sa soif ou sa faim soit au moins partiellement satisfaite. Il convient de noter que toute l'organisation est impliquée dans la satisfaction d'un besoin. Personne ne dit: «j'ai l'estomac affamé» mais plutôt «j'ai faim».

Lorsque la personne a faim, tout son être est impliqué, ses perceptions changent, sa mémoire est altérée et ses émotions sont excitées par la tension et l'irritabilité nerveuse. Tous ces changements disparaissent après qu'il a satisfait aux besoins de la faim. Lorsqu'un groupe de besoins a été quelque peu satisfait, un autre groupe devient la force motrice.

Une fois les besoins physiologiques pris en charge, l'organisation se préoccupe principalement de la sécurité. Cela devient un mécanisme de recherche de sécurité. Comme chez l'homme affamé, il en va de même pour l'individu en quête ou en sécurité. Toute sa vision de la vie est affectée par le manque de sécurité. Les besoins en matière de sécurité sont plus facilement observés chez les enfants, car les adultes ont appris à inhiber toute réaction manifeste au danger. Mais tout ce qui est imprévu et menaçant fait en sorte que l’enfant ne se sent pas en sécurité et fait passer le monde de stabilité absolue à un endroit sombre où tout peut arriver.

Un enfant se sent en sécurité dans un monde prévisible et ordonné préfère les routines incontestées. Il a tendance à se sentir plus en sécurité dans une protection organisée et ordonnée contre les dommages. Dans la société, les adultes sont rarement confrontés à la violence, sauf en temps de guerre. Ils sont suffisamment à l'abri de dangers tels que les animaux sauvages, le climat extrême et l'abattage.

Cependant, le besoin de sécurité s'exprime dans la recherche de la protection et de la stabilité offertes par des éléments tels que l'argent en banque, la sécurité de l'emploi et le programme de retraite. Bien que les êtres humains ne vivent plus dans la jungle, ils ont besoin de protection contre les dangers qui les menacent dans la «jungle» menaçante de la concurrence économique.

Une fois que les besoins psychologiques et de sécurité ont été raisonnablement satisfaits, le prochain besoin primordial à émerger est le besoin impérieux d'amour et d'affection. Ce sentiment d'appartenance à des amis, à un cœur doux ou à une famille peut s'emparer totalement d'un individu solitaire. Lorsqu'il était affamé ou menacé par le danger, il ne pouvait penser qu'à la nourriture ou à la sécurité, mais maintenant que ces besoins ont été pris en charge, il souhaite plus que tout au monde être aimé. Il a soif de relations affectueuses avec les gens en général, d'une place dans le groupe.

Dans la culture, ce sont justement ces besoins et ces envies qui sont le plus souvent laissés insatisfaits du sentiment de ne pas être aimé, ou le reflet du «non-appartenance» sont à l'origine de la plupart des cas d'inadaptation et de névrose plus sévère. Ce besoin d'amour ne doit pas être assimilé au sexe. Certes, il s'agit d'un élément de la pulsion sexuelle, mais le comportement sexuel repose sur de nombreux faits et est considéré ici principalement comme un besoin psychologique.

Suivant dans la hiérarchie des besoins est le besoin d'estime. En réalité, il s’agit d’une pluralité de besoins, tous du même caractère général. Ces besoins peuvent être divisés en deux catégories. D'abord et avant tout, le désir de liberté et d'indépendance. À cela s’ajoute le besoin de force, de compétence et de confiance face au monde. La deuxième division comprenait le désir de réputation ou de prestige, la ficelle de domination du statut et l'estime des autres.

Satisfaction du besoin d'estime de soi d'une personne pour se sentir utile et nécessaire dans le monde. L’estime de soi la plus saine repose sur le respect mérité d’autres personnes, une adulation nulle ou injustifiée. La recherche et l’expérience démontrent continuellement le pouvoir de l’estime pour motiver les êtres humains. Des études portant sur des personnes à différents niveaux de la structure commerciale ont tenté de déterminer ce qui fait que les gens se sentent bien dans leur travail.

Les sentiments positifs les plus forts et les plus durables résultant de l'apprentissage et de la croissance du travail développent ses compétences, augmentent sa maîtrise, et deviennent reconnus comme des experts. En étudiant la motivation du vendeur, le Research Institute of America est arrivé aux mêmes conclusions. Beaucoup de vendeurs peuvent répondre, lorsqu'on leur demande avec désinvolture, que la seule chose qui les fait bouger est uniquement de l'argent.

Cependant, l’auto-approbation et l’approbation sociale motivent souvent le vendeur à faire un effort aussi considérable. La fierté des artisans impliqués dans l'envoi d'un vendeur difficile en tant qu'expert en jouets dans le domaine de la vente contribue également à accroître la motivation. Même en supposant que tous les besoins précédents ont été satisfaits de manière adéquate, l'individu peut toujours être mécontent et agité, et quel besoin cherche-t-il maintenant?

La plupart des gens ne sont pas contents s'ils ne travaillent pas pour quelque chose qui leur convient. Un musicien veut faire de la musique, un artiste veut peindre. Tout le monde aimerait faire son genre de travail qu'il peut faire et aime faire. Malheureusement, cela ne lui appartient pas toujours, mais dans la mesure où il atteint ce but, il est en paix avec lui-même. Ce besoin presque universel a été qualifié par Maslow d'actualisation de soi.

De manière générale, la réalisation de soi embrasse les désirs et s'efforce de devenir tout ce que l'on est capable de devenir. Ce cordage prend différentes formes et diffère d'un individu à l'autre. Chez la personne normale, il existe un désir fondamental de rechercher des connaissances sur son environnement, d'explorer et de comprendre. Les gens sont motivés par une curiosité active qui implique d’expérimenter et de tenter le mystérieux et l’inconnu.

La nécessité d'étudier et d'expliquer l'inconnu est un facteur fondamental du comportement humain. Le besoin de connaître et de comprendre suppose une condition de liberté et de sécurité dans laquelle cette curiosité peut être exercée. Les différences sont liées à la diversité des personnalités humaines. C'est une question de développement de la personnalité d'un individu. Une personne qui a été privée d'amour au début de sa vie perd parfois le désir et la capacité de donner et de recevoir de l'amour.

Une autre fraction qui tend à changer d’ordre fixe d’importance est la sous-évaluation de tous les besoins qui sont entièrement satisfaits. Un homme qui n'a jamais souffert de la faim considérera la nourriture comme secondaire à tous ses autres besoins.

Maslow décrit chaque besoin successif comme émergeant après qu'un besoin antérieur ait été satisfait. Cela implique non seulement qu’un besoin doit être satisfait à 100% avant que le suivant ne prenne le relais, pas plus que chaque nouveau nouveau n’apparaît soudainement comme un cochonnet. Habituellement, le nouveau précédent satisfait partiellement le besoin d'émergence d'un nouveau besoin ressenti. La plupart des gens sont partiellement insatisfaits. Par exemple, le besoin de sécurité n'est satisfait que dans 10% des cas, puis le besoin suivant, l'envie d'amour et d'appartenance n'apparaîtra pas.

Cependant, si le besoin de sécurité devient satisfait dans une plus large mesure, peut-être 25%, le prochain besoin commencera à apparaître légèrement, peut-être 5% et lorsque le besoin de sécurité approche de 75% de satisfaction, les besoins d'amour et d'appartenance excluent un État. de satisfaction complète de tout besoin fondamental.

En effet, les personnes qui cherchent à satisfaire leurs besoins essaient d'éviter le malaise physique, évitent l'insécurité, lancent un appel à la compréhension, abhorrent l'anonymat, redoutent l'ennui, craignent l'inconnu et le désordre de haine, alors que l'argent peut répondre à beaucoup de ces besoins, il n'est pas vrai que la seule chose que l'argent ne peut pas acheter, c'est la pauvreté. L'évaluation de l'argent nous empêche parfois de réaliser qu'il s'agit d'autres moyens de satisfaire les besoins. La sécurité de l'emploi et l'argent étaient autrefois des motivations importantes dans la vie professionnelle.


Hiérarchie de la théorie des besoins de Maslow - avec les éléments essentiels du modèle

La théorie de la priorité des besoins de Maslow est l'une des théories les plus populaires sur les motivations dans la littérature sur le comportement de gestion et d'organisation. Le modèle présente à l'étudiant en motivation au travail un paradoxe intéressant. Le modèle de Maslow propose à la fois une théorie des motivations humaines en classant les besoins humains dans une hiérarchie et une théorie de la motivation humaine liant ces besoins à un comportement général.

Les éléments essentiels du modèle sont:

(a) Les motifs des adultes sont complexes - Aucun motif ne détermine le comportement, mais plusieurs motifs agissent en même temps.

(b) Hiérarchie des besoins - Les besoins des niveaux inférieurs doivent être au moins en partie satisfaits avant que les besoins des niveaux supérieurs ne se manifestent. En d'autres termes, un besoin d'ordre supérieur ne peut devenir une force de motivation active avant que le besoin inférieur précédent soit satisfait pour l'essentiel.

(c) Un besoin satisfait n'est pas un facteur de motivation - Un besoin qui n'est pas satisfait active la recherche d'un comportement. Si un besoin de niveau inférieur est satisfait, un besoin de niveau supérieur apparaît.

(d) Les besoins de niveau supérieur peuvent être satisfaits de bien plus de façons que les besoins de niveau inférieur.

e) Les gens cherchent la croissance - Ils veulent monter dans la hiérarchie des besoins. Personne n'est content au niveau physiologique. Habituellement, les gens recherchent la satisfaction de besoins d'ordre supérieur.

f) Maslow a proposé que les besoins fondamentaux soient structurés selon une hiérarchie de prépotence et de probabilité d'apparition.

(ii) Hiérarchie des besoins de Maslow:

1. Besoins physiologiques:

Les besoins physiologiques sont les besoins biologiques nécessaires pour préserver la vie humaine; ces besoins incluent des besoins en nourriture, en vêtements et en logement. Ces besoins doivent être satisfaits dans une certaine mesure avant que des besoins de niveau supérieur ne se manifestent. Ces besoins influencent énormément le comportement des travailleurs. Ce sont les stimulants les plus puissants, car ils constituent le besoin fondamental de la capacité de survie. Ces besoins ont préséance sur les autres quand ils sont contrecarrés. Comme la nourriture est le plus important pour la survie de l'homme, et quand il n'y en a pas, les besoins physiologiques dominent lorsque tous les besoins ne sont pas satisfaits.

Les caractéristiques communes des besoins physiologiques sont:

(a) Ils sont relativement indépendants les uns des autres.

(b) Dans de nombreux cas, ils peuvent être identifiés avec un organe particulier du corps.

(c) Dans toute culture aisée, ces besoins sont plus inhabituels que des motivations typiques.

(d) Les besoins physiologiques sont essentiellement finis. Un individu n'exige qu'une quantité particulière de ces besoins. Une fois ceux-ci satisfaits, il n'y aura plus de demande et donc plus de motivation.

e) Ils doivent être respectés à maintes reprises dans des délais relativement brefs pour rester remplis.

(f) La satisfaction des besoins physiologiques n'est généralement pas associée à l'argent, mais à ce qu'il peut acheter. La valeur de l'argent diminue au fur et à mesure que l'on monte dans la hiérarchie.

(g) La plupart des besoins physiologiques nécessitent une disposition consciente pour leur satisfaction future.

2. Besoins de sécurité:

Une fois que les besoins physiologiques sont relativement satisfaits, les besoins en matière de sécurité dominent le comportement humain. Les besoins de sécurité comprennent: (a) la protection contre les dangers physiologiques tels que les accidents et la causalité, etc. (b) la sécurité économique telle que les avantages sociaux, les soins de santé et les programmes d'assurance, (c) le désir d'un environnement ordonné et prévisible et (d) le désir connaître les limites du comportement acceptable.

Ces besoins concernent la protection contre les aléas de la vie des organisations de la vie et influencent ces besoins de sécurité de manière positive, par le biais de régimes de retraite, d'assurances ou négativement en faisant craindre d'être licenciés ou licenciés. L'aspect sécurité couvre la sécurité émotionnelle et physique.

C’est ce qui concerne la protection contre les aléas de la vie; de danger, privation et menace. Les besoins de sécurité sont principalement satisfaits par un comportement économique. Les organisations peuvent influer positivement sur ces besoins de sécurité en proposant des régimes de retraite et / ou d’assurance ou en craignant d’être licenciées ou licenciées. Ils sont motivants jusqu'à ce qu'ils soient satisfaits et ils ont des limites finies.

3. Besoins d'ordre supérieur (les besoins d'amour):

Une fois que les besoins d'ordre inférieur sont satisfaits, les besoins sociaux ou amoureux deviennent d'importants facteurs de motivation du comportement. Comme l'homme est un élément de la société, il veut appartenir, s'associer, être accepté par ses associés, donner et prendre de l'amitié; et de l'affection. Les besoins sociaux ont tendance à être plus forts pour certaines personnes que pour d'autres et plus forts dans certaines situations.

Les besoins sociaux ont certaines caractéristiques en commun:

(a) Ils donnent un sens à la vie professionnelle.

b) Les besoins sociaux sont considérés comme secondaires, car ils ne sont pas essentiels à la préservation de la vie humaine. Ils représentent des besoins de l'esprit et de l'esprit plutôt que du corps physique.

(c) Les besoins sociaux sont substantiellement infinis.

(d) Les besoins sociaux sont principalement satisfaits par un comportement symbolique de contenu psychique et social.

4. Les besoins d'estime:

Les besoins en estime sont de nature double: l'estime de soi et l'estime des autres. Les besoins d’estime de soi comprennent ceux de confiance en soi, de réalisation, de compétence et de respect de soi. Savoir et pour l'indépendance et la liberté. The second groups of esteem needs are those that related to one's reputation needs for status, for recognition, for appreciation and the deserved respect of one's fellows/ associates.

The common features of these needs are:

(a) They do not become motivators until lower level needs are reasonably satisfied.

(b) These needs are insatiable; unlike lower order needs, these needs are rarely satisfied.

(c) Satisfaction of esteem needs produces feelings of self-confidence, worth, strength, capability and adequacy, of being useful and necessary in the world. If these are not satisfied, it results in inferiority feeling, weakness and helplessness.

(d) Satisfaction of esteem needs is not always obtained through mature or adaptive behaviour. It is generated by irresponsible actions.

(e) The modern organizations offer few opportunities for the satisfaction of these needs to people at lower level in the hierarchy.

5. The Self-Actualization Needs:

These are the needs for realizing one's own potentialities for continued self-development, for being creative in the broadest sense of that term. Self-fulfilling people are rare individuals who come close to living up to their full potential for being realistic, accomplishing things, enjoying life, and generally exemplifying classic human virtues. Self-actualization is the desire to become what one is capable of becoming. These needs are growth oriented.

The common features of these needs are:

(a) The specific form of these needs vary greatly from person to person.

(b ) The self-realization is not necessarily a creative urge.

(c) The way self-actualization is expressed can change over the life cycle.

(d) These needs are continuously motivators. They do not have end in satisfactions.

(e) These needs are psychological in nature and are substantially infinite.

(f) The condition of modern life gives only limited opportunity for these needs to obtain expression.


Maslow's Hierarchy of Needs Theory – Physiological Needs, Safety Needs, Social Needs, Esteem Needs and Self-Actualisation Needs

Motivational theories dealing with the needs of employees fall under the general rubric of Content Theories of Motivation.

Content theories Posit that workers' behaviors are a function of the workers' abilities to satisfy their felt needs at the workplace. A basic assumption of all need theories is that, when need deficiencies exist; individuals are motivated into action in order to satisfy them. The best known of the Content Theories of Motivation is Maslow's Hierarchy of Needs. (Abraham Maslow)

Maslow's Hierarchy of Needs is based on the assumption that people are motivated by a series of five universal needs. These needs are ranked, according to the order in which they influence human behavior, in hierarchical fashion.

je. Physiological needs are deemed to be the lowest- level needs. These needs include the need for food, oxygen, sex and drink.

So long as physiological needs are unsatisfied, they exist as a driving or motivating force in a person's life. A hungry person has a felt need. This felt need sets up both psychological and physical tensions that manifest themselves in overt behaviours directed at reducing those tensions (getting something to eat). Once the hunger is sated, the tension is reduced and the need for food ceases to motivate. At this point (assuming the needs for sex, drink and other physiological requirements are also satisfied) the next higher order need becomes the motivating need.

ii. Thus, safety needs — the needs for shelter and security — become the motivators of human behavior.

Safety needs include a desire for security, stability, dependency, protection, freedom from fear and anxiety and a need for structure, order and law. In everyday life, we may see this as a need to be able to fall asleep at night, secure in the knowledge that we will awake alive and unharmed. In the workplace these needs translates into a need for at least a minimal degree of employment security; the knowledge that we cannot be fired on a whim and that appropriate levels of effort and productivity will ensure continued employment.

iii. Social needs include the need for belongingness and love.

Generally, as gregarious creatures, human have a need to belong. In the workplace, this need may be satisfied by an ability to interact with one's coworkers and perhaps to be able to work collaboratively with these colleagues.

iv. After social needs have been satisfied, ego and esteem needs become the motivating needs.

Esteem needs include the desire for self-respect, self-esteem and the esteem of others. When focused externally, these needs also include the desire for reputation, prestige, status, fame, glory, dominance, recognition, attention, importance and appreciation.

v. The highest need in Maslow's hierarchy is that of self-actualization; the need for self- realization, continuous self-development and the process of becoming all that a person is capable of becoming.


Maslow's Hierarchy of Needs Theory

According to Maslow, human needs are organized in a series of levels-a hierarchy of importance. He identifies five levels of needs. These needs are seen as an hierarchy with the most basic need emerging first and the most sophisticated need last. People move up the hierarchy one level at a time. When a need is fulfilled, it loses its strength and the next level of needs is activated.

At the lowest level are the physiological needs. These are the needs for food, shelter, etc. Till the time, basic physiological needs are not satisfied; they become important to the exclusion of everything else. However, these needs, when satisfied, cease to become motivators of behaviour.

When the physiological needs are satisfied, needs at the next higher level begin to motivate behaviour. These are the safety needs, for protection against danger, threat and deprivation. As long as we feel we are being treated fairly, our safety needs will be satisfied. If we become uncertain and confused about management actions which we do not understand, we will feel insecure and our safety needs will begin to dominate our behaviour.

Once physiological and safety needs are satisfied, social needs become important motivators of behaviour. These include the need to belong, to associate with, and to be accepted by one's fellows.

Above the social needs are the self-esteem needs which includes need for self-respect and self-confidence, for autonomy, for achievement, for competence, for knowledge, for recognition, for appreciation, for the deserved respect of others.

At the top of the pyramid are the needs for self-fulfillment. These are the needs for personal growth and self-development and for realizing one's potential. Unlike the lower needs, these are rarely satisfied.

Maslow's need theory has received wide recognition, particularly among practicing managers. This acceptance can be attributed to the logic and ease with which the theory is intuitively understood. Prior to Maslow, researchers generally focused separately on such factors as biology, achievement, or power to explain what energizes, directs, and sustains human behaviour.

However, the assumption that everyone's needs are organised in the same hierarchical order and, to a large extent, that everybody strives for the same fundamental goals, such as self – actualization doesn't seems to be true. Everyday experience suggests that people are more varied and complex than this, and are not all alike.

Moreover, need hierarchies do not recognise that situational and environmental factors such as managerial policies and practices; an organisation's structure; the type of technology; used and the external environment – all influence our needs.

So, although the need hierarchy is well known and undoubtedly used by many managers as a guide toward motivating their employees, little substantive evidence exists to indicate that following the theory will lead to a more motivated work force.


Maslow's Hierarchy of Needs Theory – Important Propositions about Human Behaviour, Merits and Demerits

Maslow was the pioneer in contributing to a systematic scheme of need hierarchy. He arrived at a conclusion, after a proper research, that there are certain perceived needs of their employees and when they join any organisation they somehow believe that the needs can be better satisfied by doing so.

They have a perceived expectation from organisation working. If the perceived needs are satisfied according to their expectation they feel satisfied and motivated. On the other hand, if there is a gap between these two, they become slow or refuse to work.

Propositions :

The following are the important propositions advanced by AH Maslow about human behaviour:

(1) Man is a Wanting Being:

Man's wants are continuous and more and more. What he wants or will want depends upon what he already has. As soon as one of man's needs is satisfied, another appears in its place. This process is unending. It keeps man to work continuously.

(2) Fresh Needs Can Motivate Persons to Work:

A man wants to satisfy his needs. When a particular need is satisfied, fresh needs can motivate persons to work.

(3) Man's Needs Have a Hierarchy of Importance:

Maslow thinks that a man's needs are arranged in a series of levels. As soon as needs on a level is fulfilled, those on the next higher level will emerge and demand satisfaction. Thus, Maslow views an individual's motivation as a pre-determined order of needs.

A brief description of these needs is as follows:

(1) Physiological Needs:

The needs that are taken as the starting point of motivation theory are the so-called physiological needs. These needs relate to the survival and maintenance of human life. These needs include such things as food clothing, shelter, air, water and other necessaries of life.

(2) Safety and Security Needs:

When physiological needs of a man are reasonably fulfilled, needs at the next higher level ie they want job security, personal bodily security, security of source of income, provision for old age, insurance against risk etc.

(3) Social Needs:

These needs refer to the needs of the love and social security. Every individual aspires to be loved by others; to be associated with others and to get affection from his group members. Deprived of these things, man wants them as intensely as a hungry man wants food.

(4) Esteem and Status Needs:

Next in this hierarchy are esteem or egoistic or status needs. These needs embrace such things as self-confidence, independence, achievement, competence, knowledge, initiative and success. These needs are concerned with prestige and respect of the individuals.

(5) Self-Realisation or Self-Fulfillment Needs:

The final step under the need priority model is the need for self-fulfillment or the need to fulfill what a person considers to be his mission in life. It involves realizing one's potentialities for continued self-development and for being creative in the broadest sense of the word. After his other needs are fulfilled, a man has the desire for personal achievement.

He wants to do something which is challenging and since this challenge gives him enough encouragement and initiative to work, it is beneficial to him in particular and to the society in general. The sense of achie vement gives this satisfaction.

Evaluation of Maslow' Classification of Needs :

Maslow felt that the needs have definite sequence of domination. Second need does not dominate until first need is reasonably satisfied and third need does not dominate until first two needs have been reasonably satisfied and so on.

The other side of the need hierarchy is that man is a wanting animal, he continues to want something or the other. He is never satisfied. If one need is satisfied the other need arises. Another point to note in this is that once a need or a certain order of needs is satisfied, it ceases to be a motivating factor. Man lives for bread alone as long as it is not available. In the absence of air one can't live, it is plenty of air which ceases to be motivating.

There are always some people in whom for instance, need for self-esteem seems to be more prominent than that of love. There are also creative people in whom the drive for creativeness seems to be more important. In certain people, the level of operation may be permanently lower.

For instance, a person who has experienced chronic unemployment may continue to be satisfied for the rest of his life if only he can get enough food. Another cause of reversal of need hierarchy is that when a need has been satisfied for a long time, it may be under-evaluated.

Merits or Utility of Maslow's Classification of Needs:

Maslow's classification of needs has been a landmark in the field of motivation. Its main utility is this that has suggested the priority and nature of needs. This hierarchical concept of needs is important for understanding the managerial task in relation of human resources working in organisation. His approach is direct, simple and practical. Maslow has himself pointed out that this hierarchy of needs is not rigid and fixed in order and it is not the same for all individual.

Individuals who are high in position in organisation are able to satisfy their high order needs but the lower level people are unable to do so. Once an individual has moved from a lower level of needs to a higher-level of needs, the lower-level needs assume a less important role.

Demerits or Weaknesses of Maslow's Theory of Human Needs :

Apart from the merits of this theory, Maslow's theory of human needs has certain weaknesses.

Ils sont comme suit:

Firstly, it is a general expression not specific.

Secondly, the levels in the hierarchy are not rigidly fixed. The boundaries between them are hazy and overlapping.

Thirdly, it does not have any allowance for exceptions.

Fourthly, this approach overlooks the interaction of needs. An act is seldom motivated by a single need. An act is more likely to be caused by several needs.

These limitations should be kept in mind by the management when preparing any plan for motivation. Again, people differ in their expectations significantly. The same need does not come in same response in all individuals. Hence, a diversity in motivational efforts is also required.


 

Laissez Vos Commentaires