Rôles d'un manager

Tout ce que vous devez savoir sur les rôles d'un responsable dans une organisation. Le responsable est responsable de l’intégration de toutes les activités effectuées dans une organisation.

En d'autres termes, il doit coordonner les talents des personnes travaillant pour lui dans le but d'atteindre les objectifs de l'organisation.

Le rôle d'un gestionnaire prend beaucoup plus d'importance que les autres dirigeants d'une organisation. Par conséquent, le travail d'un manager est très complexe et requiert des qualités particulières pour être un responsable.

Les rôles d'un gestionnaire peuvent être étudiés dans les catégories suivantes: - 1. Rôles interpersonnels 2. Rôles informationnels 3. Rôles décisionnels.

Certains des rôles interpersonnels d'un gestionnaire sont les suivants: -i. Figure Chef Rôle ii. Rôle de leadership iii. Rôle de liaison.

Certains des rôles d'information d'un gestionnaire sont les suivants: - i. Rôle de surveillance ii. Dissémination iii. Porte-parole.

Certains des rôles décisionnels d'un gestionnaire sont les suivants: - i. Gestionnaire de perturbations ii. Entrepreneur iii. Négociateur iv. Allocateur de ressources.

En outre, certains des autres rôles d’un responsable sont les suivants: -

1. Gérer le travail 2. Gérer les travailleurs 3. Gérer les gestionnaires 4. Gérer les ressources 5. Gérer les parties prenantes

6. Gestion de l'innovation 7. Gestion des groupes de pression 8. Gestion des relations publiques 9. Gestion de l'information 10. Gestion de la mondialisation.


Rôles d'un responsable dans une organisation

Rôles d'un manager - 3 Rôles d'un manager classés par Mintzberg

Il est important de savoir «ce que les gestionnaires font réellement». Les gestionnaires jouent divers rôles dans l’organisation pour gérer le travail. Henry Mintzberg a critiqué l'approche fonctionnelle traditionnelle. Il a conclu que les fonctions «nous en disent peu sur ce que font réellement les gestionnaires. Au mieux, ils indiquent certains objectifs vagues que les gestionnaires ont lorsqu'ils travaillent. Les gestionnaires n'agissent pas sur la classification classique des fonctions de gestion. Au lieu de cela, ils s'engagent dans une variété d'autres activités. »Les rôles sont des ensembles de comportements organisés. Ce sont des modèles de comportement.

Après avoir étudié plusieurs cadres au travail, Mintzberg a classé leurs comportements en trois domaines ou rôles distincts: interpersonnel, informationnel et décisionnel. La figure 1.2 montre que les gestionnaires ont l'autorité formelle, le statut, les caractéristiques personnelles et les compétences pour jouer efficacement ces rôles.

1. Rôles interpersonnels :

Il existe trois rôles interpersonnels inhérents au travail du responsable. Cet ensemble de rôles découle directement du poste officiel du gestionnaire. En tant que figure de proue de son unité, il représente un symbole de l'autorité légale, remplissant certaines fonctions cérémonielles, par exemple signer des documents et recevoir des visiteurs. Le responsable en position de leader recrute, forme et motive son personnel. Dans le rôle de liaison, le responsable interagit avec de nombreuses personnes extérieures à la chaîne de commandement, celles qui ne sont ni subordonnées ni supérieures.

2. Rôles d'information :

Les rôles d’information sont importants car l’information est la pierre angulaire des organisations et le responsable est le centre névralgique de son unité. En tant que moniteur, le gestionnaire est un récepteur et un collecteur d'informations. Les informations sont acquises lors de réunions, de conversations ou de documentation. Dans le rôle de diffuseur, les responsables distribuent quotidiennement des informations à leurs subordonnés. En tant que personne à parler, le responsable transmet des informations à des personnes extérieures à l'organisation. Ce rôle est présent dans tous les emplois de gestion.

3. Rôles décisionnels :

Pour faire le travail, les gestionnaires doivent prendre des décisions. En assumant ce rôle de décision, les responsables agissent en tant qu’entrepreneur, gestionnaire des perturbations, répartiteur des ressources et négociateur. En jouant le rôle d’entreprise, les responsables conçoivent et initient activement des changements au sein de l’organisation. Cela implique des améliorations.

En tant que gestionnaire de perturbations, le responsable gère les problèmes difficiles et les situations inhabituelles telles que les grèves, les pénuries d’énergie, etc. En tant qu’allocateur de ressources, le responsable décide de la manière dont les ressources sont réparties et avec qui il travaillera le plus étroitement possible. Le quatrième rôle décisionnel est celui de négociateur. Les gestionnaires négocient avec les fournisseurs, les clients, les syndicats, les employés, le gouvernement et d’autres groupes.

Il est important de noter que ni l'approche fonctionnelle (processus) ni l'approche par rôle ne fournissent une compréhension complète de nombreux aspects de la routine quotidienne d'un responsable. Les gestionnaires doivent intégrer l’approche axée sur les rôles à l’approche traditionnelle des processus, car c’est, comme le dit Jon Pierce, par le biais des rôles interpersonnels, informationnels et décisionnels qu’ils exécutent les fonctions de planification, d’organisation, de direction et de contrôle.


Rôles d'un responsable - Rôle d'un responsable dans une organisation: rôles interpersonnels, rôles informationnels et de prise de décision

Demandez à un responsable ce qu’il fait lors d’une journée de travail typique. Vous obtiendrez rarement la réponse «Oh, je dirige, planifie, contrôle, délègue, budgétise et engage et révoque des personnes.» Le plus souvent, la réponse sera: «J'assiste à de nombreuses réunions, rédige des lettres, des rapports et des mémos. écouter les plaintes ……………………. ”

Notre définition de travail décrit les gestionnaires en tant que planificateurs, organisateurs, responsables et contrôleurs organisationnels. En fait, chaque responsable assume un éventail de rôles beaucoup plus large afin de faire progresser l’organisation vers les objectifs qu’elle s'est fixés.

En examinant l'aspect comportemental du travail d'un manager, ses rôles peuvent être classés comme suit:

1. Rôles interpersonnels:

Les rôles interpersonnels sont principalement de nature sociale, c’est-à-dire qu’ils sont les rôles dans lesquels la tâche principale du responsable est d’établir des relations avec d’autres personnes de certaines manières. Les trois rôles interpersonnels importants sont la figure de proue, le chef et la liaison.

Inviter les visiteurs à dîner et assister à des cérémonies d'inauguration font partie du rôle principal.

En tant que leader, le responsable travaille pour embaucher, former et motiver les employés.

Le rôle de liaison consiste à contacter des sources externes dans le contexte des objectifs organisationnels. Par exemple, un responsable de Computers India pourrait être chargé de gérer toutes les négociations de prix avec les principaux fournisseurs de circuits imprimés.

2. Rôles d'information:

Les rôles informationnels impliquent un aspect du traitement de l'information. Le moniteur, le diffuseur et le porte-parole sont les trois principaux rôles d’information.

L'activité de surveillance recherche des informations pouvant être utiles à l'organisation en général ou à des responsables spécifiques.

Le responsable qui transmet ces informations à d’autres assume le rôle de diffuseur.

Le porte-parole parle au nom de l’organisation de l’organisation. Là encore, les processus comportementaux font partie de chacun de ces rôles, car les informations sont presque toujours échangées entre les personnes.

3. Rôles décisionnels:

Les quatre rôles décisionnels de base sont l’entrepreneur, le gestionnaire de perturbations, l’allocateur de ressources et le négociateur.

L'entrepreneur initie volontairement des changements, tels que des innovations ou de nouvelles stratégies, dans l'organisation.

Le gestionnaire de perturbations aide à résoudre les conflits entre différentes parties, telles que les autres gestionnaires et leurs subordonnés.

Le responsable de la répartition des ressources décide qui recevra quoi - comment les ressources de l'organisation seront réparties entre divers individus et groupes.

Le négociateur représente l'organisation dans la conclusion d'accords avec d'autres organisations, tels que des contrats entre la direction et les syndicats.

Les responsables - quels que soient le type d’organisation ou le niveau d’organisation, remplissent des rôles plus ou moins similaires. Cependant, l'approche fonctionnelle représente toujours le moyen le plus utile de conceptualiser le travail du responsable. Ces rôles sont sensiblement conciliables avec les quatre fonctions de gestion. Par exemple, l'allocation de ressources fait partie de la planification, les trois rôles interpersonnels font partie des fonctions principales et, de la même manière, la plupart des autres rôles relèvent d'une ou de plusieurs des quatre fonctions.


Rôles d'un gestionnaire - Expliquer les rôles d'un gestionnaire

La direction s'acquitte des fonctions de planification, d'organisation, de dotation en personnel, de direction et de contrôle pour la réalisation des objectifs de l'organisation. Toute personne qui remplit ces fonctions est un gestionnaire. Le premier responsable hiérarchique ou superviseur ou contremaître est également un responsable, car il remplit ces fonctions. La différence entre les fonctions de gestion des niveaux supérieur, moyen et inférieur est celle du degré.

Par exemple, la direction se concentre davantage sur la planification et l'organisation à long terme, la gestion de niveau intermédiaire se concentre davantage sur la coordination et le contrôle, tandis que la gestion de niveau inférieur se concentre davantage sur la fonction de direction pour obtenir les tâches des travailleurs.

Chaque gestionnaire est préoccupé par les idées, les choses et les gens. La gestion est un processus novateur d'intégration de l'utilisation des ressources pour atteindre certains objectifs. Dans ce processus, les idées, les choses et les personnes sont des intrants essentiels, qui doivent être transformés en résultats conformes aux objectifs.

La gestion des idées implique l'utilisation de compétences conceptuelles. Il a trois connotations. Premièrement, il fait référence à la nécessité pour la philosophie de la gestion pratique de considérer la gestion comme un processus distinct et scientifique. Deuxièmement, la gestion des idées fait référence à la phase de planification du processus de gestion.

Enfin, la gestion des idées fait référence à la distinction et à l'innovation. La créativité fait référence à la génération de nouvelles idées et l'innovation à la transformation des idées en relations et services viables. Un responsable doit faire preuve d’imagination pour planifier et créer de nouvelles idées.

La gestion des objets (ressources non humaines) concerne la conception du système de production, ainsi que l’acquisition, l’affectation et la conversion de ressources matérielles pour atteindre certains objectifs. La gestion des ressources humaines concerne l'approvisionnement, le développement, la maintenance et l'intégration des ressources humaines dans l'organisation. Chaque responsable doit demander à ses subordonnés de mettre en œuvre les plans d’organisation.

Chaque responsable consacre la majeure partie de son temps à la communication et aux relations avec les autres. Ses efforts visent à obtenir des informations et à évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs qu'il s'est fixés, puis à prendre des mesures correctives. Ainsi, le travail d'un manager consiste principalement à gérer des personnes. Bien qu'il soit de son devoir de gérer toutes les ressources productives, le facteur humain est plus important.

Un responsable ne peut pas convertir les matières premières en produits finis lui-même; il doit prendre l'aide des autres pour faire cela. Le plus gros problème auquel tout gestionnaire est confronté est de savoir comment gérer le personnel pour obtenir les meilleurs résultats possibles. À l’époque actuelle, le responsable doit traiter efficacement avec les personnes qui doivent contribuer à la réalisation des objectifs de l’organisation.

Peter F. Drucker a plaidé pour une approche pragmatique et dynamique de la gestion des travailleurs et du travail. Chaque travail doit être conçu comme un ensemble intégré d'opérations. Les travailleurs devraient bénéficier d'une marge de liberté suffisante pour organiser et contrôler leur environnement de travail. Il est du devoir de chaque responsable d’éduquer, de former et de développer les personnes inférieures à lui afin qu’elles puissent utiliser leurs potentialités et leurs capacités pour effectuer le travail qui leur est confié.

Il doit également les aider à satisfaire leurs besoins et travailler sous lui, il doit leur fournir un environnement adéquat. Un gestionnaire doit créer un climat qui apporte et maintient la satisfaction et la discipline parmi les personnes. Cela augmentera l'efficacité organisationnelle.

Récemment, on s'est demandé si la planification, l'organisation, la direction et le contrôle fournissaient une description adéquate du processus de gestion. Après une observation intensive de ce que cinq hauts dirigeants ont réellement accompli au cours de quelques jours de travail, Henry Mintzberg a conclu que ces étiquettes ne rendent pas bien compte de la réalité de ce que font les gestionnaires. Il a plutôt suggéré que le responsable soit considéré comme jouant une dizaine de rôles différents, sans ordre particulier.

Certains des rôles joués par un gestionnaire sont les suivants:

1. Rôles interpersonnels :

Liaison:

Dans ce rôle de liaison, chaque responsable doit cultiver des contacts en dehors de sa chaîne de commandement verticale afin de collecter des informations utiles pour son organisation.

Chef:

En tant que dirigeant, chaque responsable doit motiver et encourager ses employés. Il doit également essayer de concilier leurs besoins individuels avec les objectifs de l'organisation.

Figure de proue:

Dans ce rôle, chaque responsable doit accomplir certaines tâches de caractère cérémonial, telles que saluer les dignitaires en tournée, assister au mariage d'un employé, inviter un client important à déjeuner, etc.

2. Rôles d'information :

Dissémination:

En tant que diffuseur, le responsable transmet certaines de ses informations privilégiées directement à ses subordonnés, qui autrement n’auraient pas accès à ces informations.

Moniteur:

En tant qu'observateur, le responsable doit rechercher en permanence dans son environnement des informations, interroger ses contacts et ses subordonnés et recevoir des informations non sollicitées, en grande partie grâce au réseau de contacts personnels qu'il a développé.

Porte-parole:

Dans ce rôle, le responsable informe et satisfait les différents groupes et personnes qui influencent son organisation. Ainsi, il conseille les actionnaires sur les performances financières, assure aux groupes de consommateurs que l'organisation s'acquitte de ses responsabilités sociales et au gouvernement que le principe d'origine est conforme à la loi.

3. Rôles décisionnels :

Gestionnaire de perturbation:

Dans ce rôle, le responsable doit travailler comme un pompier. Il doit rechercher des solutions à divers problèmes imprévus - une grève peut peser lourd sur un client majeur susceptible de faire faillite; un fournisseur peut renoncer à son contrat, etc.

Entrepreneur:

Dans ce rôle, le responsable est constamment à la recherche de nouvelles idées et cherche à améliorer son unité en l’adaptant aux conditions changeantes de l’environnement.

En outre, les responsables de toute organisation travaillent ensemble pour définir les objectifs à long terme de l'organisation et pour planifier la réalisation de ceux-ci. Ils travaillent également ensemble pour se fournir mutuellement les informations précises nécessaires à l'exécution des tâches. Ainsi, les gestionnaires agissent comme des canaux de communication avec l'organisation.

Négociateur:

Le responsable doit passer beaucoup de temps en négociations. Ainsi, le président d’une entreprise peut négocier avec les dirigeants syndicaux un nouveau problème de grève; le contremaître peut négocier avec les travailleurs un problème de réclamation, etc.

Allocateur de ressources:

Dans ce rôle, le responsable doit répartir le travail et déléguer l’autorité à ses subordonnés. Il doit décider qui obtiendra quoi.


Rôles des gestionnaires - rôles interpersonnels, rôles informationnels et rôles décisionnels

1. Rôle interpersonnel:

je. Figure Rôle:

une. Faire des cérémonies comme recevoir des visiteurs, assister au mariage de subordonnés.

b. Signature de documents.

c. Prononcer des discours lors de rassemblements sociaux.

ii. Rôle de leader:

Motiver les subordonnés et les orienter vers la réalisation des objectifs.

iii. Rôle de liaison:

une. Intégration de l'organisation en interne et en externe.

b. Intégration des individus dans l'organisation verticalement et horizontalement.

c. Intégrer l'organisation à son environnement pour évaluer le niveau de concurrence, l'ampleur du changement social, l'impact des politiques gouvernementales, la promulgation de lois, etc.

2. Rôle informationnel:

je. Rôle de surveillance:

Recevoir de plusieurs sources pour obtenir des connaissances approfondies sur les environnements influençant l'organisation.

ii. Dissémination:

Transmettre les informations recueillies auprès de différentes sources à d'autres membres de l'organisation.

iii. Porte-parole:

Représenter une organisation auprès du monde extérieur et expliquer les objectifs, les décisions politiques, les programmes et les résultats de certaines actions.

3. Rôle décisionnel:

je. Entrepreneurs:

une. Chaque fois que des opportunités se présentent, il initie une action pour la capitaliser.

b. Absorber les changements ou apporter des changements dans l'organisation pour capitaliser sur les opportunités identifiées par l'analyse de l'environnement.

c. Réaliser une étude de viabilité, organiser une réunion de stratégie avec le chef de projet et le personnel de R & D.

ii. Trouble Shooter:

Intervenir chaque fois que des événements imprévus se produisent, comme une grève, des griefs, une pénurie de trésorerie, un accident, etc.

iii. Allocateur de ressources:

Décider des priorités des activités organisationnelles et allouer des ressources à ces activités.

iv. Négociateur:

Représenter une organisation lors de la négociation d'accords au sein de l'organisation et également avec des agences externes telles que des sous-traitants de fournisseurs, des banques, etc.


Rôles d'un gestionnaire - 3 catégories: Rôles d'information, Rôles décisionnels et Rôles interpersonnels

Les gestionnaires remplissent une multitude de rôles dans l'exercice de leurs fonctions. Mintzberg (1973) a classé les rôles de direction en trois grandes catégories, à savoir:

1. Rôles d'information

2. Rôles décisionnels et

3. Rôles interpersonnels.

1. Rôle d'information :

Dans le rôle d’information, les responsables doivent utiliser des canaux de communication à la pointe de la technologie pour extraire les informations les plus récentes et les utiliser à l’avantage de l’organisation. Par exemple, il est nécessaire de garder une trace de ce que sont les derniers mouvements du concurrent. Un gestionnaire doit donc utiliser des canaux de communication formels et informels pour connaître les actions du concurrent et, en conséquence, préparer un plan pour compenser ses mouvements afin de conserver et d'accroître sa part de marché.

À ce titre, les responsables doivent surveiller les derniers événements au sein de l’organisation et à l’extérieur, diffuser les informations pertinentes aux subordonnés et, parfois, agir en tant que porte-parole de l’organisation pour interagir avec les médias et le grand public.

2. Rôle décisionnel :

Selon Mintzberg (1973), les gestionnaires doivent prendre quatre types de décisions. Le premier et le plus important est d’agir en tant qu’entrepreneur au sein de l’organisation et d’essayer de lui fixer de nouveaux buts et objectifs. Dans le jargon de la gestion, ils doivent être les intrapreneurs pour identifier de nouvelles opportunités de croissance et permettre à l’organisation de les exploiter.

Le rôle suivant est celui de gestionnaire de perturbations: un gestionnaire doit prendre les décisions appropriées dans des situations de crise telles que grèves, lock-out, etc. pour résoudre les conflits entre deux personnes ou plus et prendre en charge toute situation imprévue nécessitant une attention et une action urgentes. .

Les gestionnaires doivent également agir en tant qu'allocateurs de ressources. Les ressources sont limitées pour toute organisation et l'utilisation optimale des ressources contribue à réduire les coûts et à accroître la compétitivité de l'entreprise sur le marché.

Il peut y avoir des cas où il peut y avoir plusieurs options en concurrence pour l'allocation des ressources et les gestionnaires doivent choisir ceux qui donneraient les meilleurs rendements et résultats. Par exemple, un gestionnaire peut avoir à choisir entre dépenser des ressources en capital pour promouvoir le portefeuille de produits existant ou pour rechercher et développer des produits innovants.

Un autre rôle décisif important pour un gestionnaire consiste à agir en tant que négociateur acharné. La négociation des prix des fournitures avec les fournisseurs, la négociation des prix de vente des produits avec les clients, la négociation avec les syndicats pour la mise en place de structures de rémunération équitables pour les travailleurs, en sont quelques exemples.

3. Rôle interpersonnel :

Le rôle interpersonnel impose des exigences aux gestionnaires à trois égards. Tout d'abord, ils doivent jouer un rôle de premier plan, c'est-à-dire accomplir des tâches cérémonielles et sociales, telles que présenter le rapport d'étape au conseil d'administration lors des réunions du conseil, présider les grands événements, tels que le lancement d'un nouveau produit, etc.

Deuxièmement, les gestionnaires doivent jouer un rôle de premier plan dans la direction et la motivation des personnes. Enfin, ils doivent jouer le rôle de liaison ou d’interface avec d’autres départements qui ne relèvent pas de leur compétence pour assurer la coordination et créer des synergies.


Rôles d'un manager

Non seulement un manager est-il un chef d'équipe, mais il est également un planificateur, un organisateur, un coach, un solutionneur de problèmes et un décideur - tout cela en un. Et ce ne sont là que quelques-uns des rôles d'un responsable.

Dans son livre classique, The Nature of Managerial Work (1973), Henry Mintzberg décrit un ensemble de dix rôles remplis par un responsable.

Ces rôles se répartissent en trois catégories:

1. Informationnel - Ce rôle implique le partage et l'analyse de l'information.

2. Décisif - Ce rôle implique la prise de décision

3. Interpersonnel - Ce rôle implique une interaction humaine.

1. Rôles d'information:

Cela implique d'assimiler et de diffuser les informations au fur et à mesure des besoins.

Voici les sous-rôles principaux que les gestionnaires effectuent souvent:

je. Moniteur - Collecte d'informations auprès d'organisations, à la fois internes et externes

ii. Distributeur - Communication d'informations aux membres de l'organisation

iii. Porte-parole - Représenter l'organisation auprès des personnes extérieures

2. Rôles décisionnels:

Cela implique la prise de décision.

Encore une fois, ce rôle peut être subdivisé comme suit:

je. Entrepreneur - Initier de nouvelles idées pour améliorer les performances organisationnelles

ii. Intervenants en perturbations - Prendre des mesures correctives pour faire face à une situation défavorable

iii. Allocateurs de ressources - Allocation de ressources humaines, matérielles et monétaires

iv. Négociateur - Négociation avec les syndicats ou tout autre intervenant

3. Rôles interpersonnels:

Ce rôle implique des activités avec des personnes travaillant dans l'organisation. C'est un rôle de soutien pour les rôles informationnels et décisionnels.

Les rôles interpersonnels peuvent être classés en trois sous-titres:

je. Figure de proue - Cérémonie et rôle symbolique

ii. Leadership - Organisation leader en termes de recrutement, de motivation, etc.

iii. Liaison - Liaison avec des organismes externes et activités de relations publiques.


Rôles de manager - 5+ Rôles de manager: directeur, animateur, être humain, guide, ami, planificateur, superviseur et reporter

Le responsable est responsable de l’intégration de toutes les activités effectuées dans une organisation. En d'autres termes, il a coordonné les talents des personnes travaillant sous lui dans le but d'atteindre les objectifs de l'organisation. Le rôle d'un gestionnaire prend beaucoup plus d'importance que les autres dirigeants d'une organisation. Par conséquent, le travail d'un manager est très complexe et requiert des qualités particulières pour être un responsable.

1. Directeur - Le responsable donne des instructions aux personnes travaillant sous ses ordres. La direction comprend des instructions. Le gestionnaire a orienté les dirigeants vers la réalisation des objectifs de l’organisation.

2. Motivateur - Le gestionnaire comprend les goûts et les dégoûts des cadres et les motive en conséquence. La motivation stimule la performance du travail. Ici, le manager stimule les cadres par la motivation.

3. Être humain - Le responsable traite toutes les personnes qui travaillent sous lui de manière égale et sans préjugé personnel. Il doit se mêler aux autres et comprendre le sentiment des autres dirigeants.

4. Guide - Le responsable doit être parfaitement conscient de l'utilisation de l'équipement, des techniques et des procédures impliquées dans l'exécution de tâches spécifiques. Si c'est le cas, il peut guider les autres chaque fois que le besoin s'en fait sentir.

5. Ami - Des malentendus inutiles peuvent survenir parmi les dirigeants. À présent, le responsable doit se porter volontaire pour éliminer le malentendu au plus tôt. Ici, le gérant agit comme un ami.

6. Planificateur - Les exigences quotidiennes de l'organisation doivent être identifiées et organisées par le responsable. Il doit planifier le travail et l'assigner aux cadres en fonction de leur fonction.

7. Superviseur - Le responsable doit superviser et contrôler les performances du dirigeant et entretenir des contacts personnels avec lui. Il doit effectuer ce travail avec le travail à effectuer par lui.

8. Reporter - Les informations en retour sont fournies par le responsable aux responsables de la direction. Parfois, les problèmes des travailleurs n'ont pas été résolus par le responsable. Si tel est le cas, la même chose devrait être communiquée aux plus hautes autorités.


Rôles d'un gestionnaire - Pour exécuter les fonctions de gestion

Les rôles de gestion sont des comportements spécifiques des gestionnaires lors de la réalisation des objectifs organisationnels. Mintzberg a identifié dix rôles pour exécuter les fonctions de gestion. Selon Mintzberg, la gestion est une activité intégrée et ces rôles sont étroitement liés.

Ces rôles sont regroupés en trois catégories:

1. Rôles interpersonnels :

Lorsqu'un responsable interagit avec des personnes internes et externes à l'organisation, ces rôles ont lieu.

Il y a principalement trois rôles dans cette catégorie:

je. En tant que responsables - Dans ce rôle, un responsable souhaite la bienvenue aux visiteurs, représente l'entreprise lors d'événements communautaires et joue le rôle d'envoyé de l'organisation.

ii. En tant que leaders - Le rôle d'un responsable accueille les visiteurs, représente l'entreprise lors d'événements communautaires et joue le rôle d'envoyé de l'organisation.

iii. Rôle de liaison - Dans le rôle de liaison, un responsable établit une relation avec des personnes extérieures et établit un réseau avec elles.

2. Rôle informationnel :

La collecte, le traitement et la diffusion de l'information sont impliqués dans les rôles informationnels. Les informations sont collectées à partir de diverses sources à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation. Selon 40%, les gestionnaires consacrent du temps à ces rôles.

je. En tant que moniteurs - Les gestionnaires analysent l’environnement intérieur et extérieur. Cette analyse fournit la position réelle de l’organisation, qu’elle se comporte bien ou non.

ii. Porte-parole - Un responsable joue le rôle de porte-parole dans lequel il fournit les informations à des tiers. Il y a une différence entre les rôles interpersonnels, car le rôle interpersonnel est lié aux personnes, tandis que le rôle de porte-parole concerne les étrangers.

iii. Rôle du diffuseur - Les gestionnaires informent régulièrement le personnel des objectifs et de la direction de la société.

3. Rôles décisionnels:

Ces rôles concernent l'action. Dans lequel un responsable prend les décisions pour l'organisation.

je. En tant qu'entrepreneur - Un entrepreneur est une personne qui prend le risque et crée une entreprise. Dans ce rôle, un gestionnaire développe de nouvelles idées et technologies pour assurer l'innovation et le changement dans l'organisation.

ii. En tant que gestionnaires de perturbations - Le gestionnaire fonctionne comme un gestionnaire de perturbations dans l'organisation, lorsque des problèmes imprévus surviennent dans l'organisation.

iii. En tant qu'allocateur de ressources - Les ressources organisationnelles doivent être utilisées de manière à fournir les meilleurs résultats. Ainsi, un gestionnaire alloue les ressources rares pour assurer leur meilleure utilisation.

iv. En tant que négociateurs - La négociation est un autre rôle important joué par les gestionnaires de l'organisation. Ils négocient avec les fournisseurs, les clients et autres pour une meilleure qualité, des prix plus bas, une meilleure livraison et des meilleurs prix, etc.


Rôles d'un responsable - 10 rôles joués par un responsable dans une organisation

Les rôles de direction expliquent ce que les gestionnaires font sur leur lieu de travail et renvoient à des catégories spécifiques de comportement de gestion. Comme nous remplissons différents rôles au sein de la famille (chef de famille, frère, soeur, fils ou fille, etc.) et au bureau (formateur, conseiller, coach ou mentor, etc.), de même, les gestionnaires jouent également plusieurs rôles, bien qu'officiellement. ils reçoivent un titre d'emploi.

Ils doivent être de bons officiers des relations publiques, porte-parole et forts pour maintenir de bonnes relations interpersonnelles. Par exemple, en tant que directeur de production, il faut être formateur, moniteur, chef de file, conseiller, mentor, coach, conseiller, contrôleur, etc. Le Dr Henry Mintzberg, dans son rapport de recherche intitulé «Travail de gestion - Analyse par observation» présenté à La Sloan School of Management du Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis, a observé que la meilleure explication de ce que font les gestionnaires est le rôle qu'ils jouent au travail.

Mintzberg a identifié 10 rôles joués par un responsable dans une organisation et les a classés en trois catégories:

1. rôles interpersonnels,

2. rôles informatifs, et

3. Rôles décisionnels.

Chacun de ceux-ci est défini en détail:

1. Rôles interpersonnels :

Les gestionnaires doivent entretenir de bonnes relations interpersonnelles avec tous les cadres d'une organisation et toutes les parties prenantes extérieures à l'organisation. Les rôles interpersonnels sont de nature plus cérémonielle et symbolique. Ces rôles tirent leur autorité et leur statut associés au poste au sein de l'organisation.

Les rôles interpersonnels sont de trois types:

je. Figure de proue,

ii. Chef, et

iii. Liaison.

je. Figure de proue:

En tant que chef de figure, le responsable s’acquitte de toutes les tâches symboliques légales ou sociales et s’acquitte de toutes les obligations sociales, légales et rituelles. Le principal devoir du chef figure d’inspirer les cadres et les parties prenantes de sa vision et de ses plans d’action. En d'autres termes, le gestionnaire est considéré comme un symbole de statut et d'autorité.

ii. Chef:

En tant que leader, Manager crée des relations avec les employés et les communique à différents niveaux de l’organisation, les motive et les encadre. Il entretient de bonnes relations avec ses partisans. Il motive et supervise les progrès réalisés par les subordonnés, offre des promotions (et les punit lorsque les performances ne sont pas satisfaisantes) et encourage leur développement, équilibrant ainsi l'efficacité de l'organisation.

iii. Liaison:

Le responsable, en tant qu'agent de liaison, entretient un réseau de contacts extérieurs au département ou à l'organisation pour obtenir des informations. Il est chargé de fournir l'information et la communication au bon moment aux bonnes personnes de l'organisation. Pour accéder aux bases de connaissances, les gestionnaires doivent créer des réseaux et échanger des informations.

2. Rôles d'information :

Manager est un centre névralgique de l’organisation en termes de réception, de collecte et de diffusion des informations.

Il joue les rôles de:

je. Un moniteur,

ii. Diffuseur, et

iii. Porte-parole.

je. Moniteur - Le gestionnaire, en tant que moniteur, recherche des informations internes et externes sur des problèmes affectant les opérations internes, le succès d'un service, les problèmes et les opportunités. Toutes ces informations vitales sont stockées et maintenues à son niveau.

ii. Distributeur - Le gestionnaire, en tant que diffuseur, transmet les informations reçues de sources internes et externes de l’organisation. Les vues externes factuelles ou basées sur des valeurs sont filtrées ou mises en surbrillance dans différents cadres de l’organisation. Pour être des diffuseurs actifs, les gestionnaires ont besoin de compétences en filtrage et en délégation.

iii. Porte-parole - Le porte-parole est une personne autorisée à faire le point sur le fonctionnement de l'organisation.

3. Rôles décisionnels :

Le travail du responsable consiste à prendre des décisions dans différents rôles interpersonnels.

Les gestionnaires ont besoin de différents types d’informations et de ressources pour prendre des décisions dans différentes capacités, telles que:

je. Un entrepreneur,

ii. Gestionnaire de perturbation,

iii. Allocateur de ressources, et

iv. Négociateur.

je. L'entrepreneur initie une organisation. Il conçoit la structure organisationnelle et encourage les tâches à accomplir avec créativité et innovation. Il délègue, responsabilise et supervise les équipes dans la réalisation des objectifs.

ii. Le gestionnaire de perturbations apporte de la discipline à l’organisation en réglant toutes les difficultés imprévues.

iii. L'allocateur de ressources alloue et supervise l'utilisation des ressources financières, matérielles et humaines.

iv. Le négociateur représente l’organisation dans les principales négociations touchant les opérations commerciales.

L'autorité et le statut sont les principaux déclencheurs des rôles interpersonnels, ce qui permet au gestionnaire de jouer des rôles informatifs. En jouant ces rôles de manière efficace, les responsables contrôlent les affaires, s’adaptent à la situation et la contrôlent de manière équilibrée.


Rôles des gestionnaires - Les 10 principaux rôles d'un gestionnaire

Urwick et Breach ont fait remarquer à juste titre: «Aucune idéologie, aucune théorie politique ne peut obtenir un meilleur résultat avec moins d’effort d’un complexe donné de ressources humaines et matérielles, mais seulement d’une gestion saine. Et c’est sur un tel rendement que l’on doit nécessairement fonder un niveau de vie plus élevé, plus de loisirs et plus de commodités pour tous. In fact the structure of a welfare state can be said to be safe and sound provided it is based on a well organised management. Management contributes a lot towards the making of a state and its citizens. It is the art of developing men, and this fact clearly reflects upon its significance.”

The task of the manager is not an easy one. As he directs the enterprise, he endeavours to allocate human and physical resources wisely to understand and solve a host of problem and to recognise and act upon his opportunities. In fact he faces organisational difficulties. He is expected to make decision and to behave with responsibility.

He is concerned with the needs of individuals coordinating and maintaining subordinates, colleagues and superiors. Their responsibilities demand careful observation objective analysis and sound Judgment- traits of the true professional.

There are ten basic roles of managers. The work of managers is very challenging. Manager's working at various levels is extremely complex and open-ended at the same time. It is more artistic than scientific. Although the activities of managers at different levels vary, they have important elements in common. The crux of Mintzberg's work is the identification of ten managerial roles. It helps us to see managerial work across levels and to integrate some of the vast amount of fragmented information on the subject.

Mintzberg felt that the ten roles of managers' fall into three groups namely, interpersonal role, process information role and decision making role.

All these ten roles are described briefly as under:

1. As figure head – It describes the manager as a symbol required by the status of his office, to carry a variety of social, legal and ceremonial duties.

2. As leader – It describes the manager relationship with his own subordinates, his need to hire, train and motivate them. As a leader the manager must bring their needs in accordance with those of his organisation.

3. As liaison officer – It focusses on the managers dealings with people outside his own organisation.

4. As monitor – It refers to the manager continuously seeking and receiving information about the organisation in order to understand his milieu thoroughly. Much of the information is privileged. He alone receives it because of the contacts he develops in his liaison role and because of his status in leader's role.

5. As disseminator – In this role, the manager shares some of the privileged information with his subordinates.

6. As spokesman – In this role, the manager informs outsiders about the progress of his organisation.

7. As entrepreneur – In this role, the manager takes the responsibility for bringing about change in his organisation. He looks the problems and opportunities and initiates projects to deal with them.

8. As disturbance handler – in this role, the manager has to take charge when his organisation faces a major disturbance or crisis like the loss of key executive, a strike, destruction of a facility etc.

9. As resource allocator – In this role, the manager decides as to who will get what in the organisation. He schedules his own time according to his priorities. He designs his organisation, decides who will do what, and allocates authority to take all important decisions.

10. As negotiator – In this role, the managers take charge whenever organisation their enter into crucial negotiations with other parties. His presence is required because he has the information and authority to make the real time decisions as difficult negotiations require.

Mintzberg emphasised on the inseparability of these ten roles and advocated for viewing them as forming a 'Gastalt ' an integrated whole. For example, status, as manifested in. the interpersonal roles, brings information to the manager and it is this information (together with the status) that enables him to perform the decision making role effectively. Further he observed that different managers emphasis different roles.


Roles of a Manager – Roles of a Manager in Business: Managing-Work, Workers, Managers, Resources, Stakeholders, Innovation and a Few Other Roles

In the present context, managers play various roles in different organisations. We shall discuss these briefly.

Role # 1. Managing Work :

An organisation comes into existence to achieve some objectives, say sell TVs to earn profits or treat cancer patients to serve the community. Managers have the tasks cut out for them. They must fulfil whatever work the organisation has to do to achieve its objectives, eg, for selling TVs, they need distributors, salesmen and promotion.

All this must be provided for by the managers to set-up a cancer hospital, they require oncologists, surgeons, radio therapy units, nurses, etc. All this must be done. Managers must live up to the tasks.

Role # 2. Managing Workers :

All managers have to manage their subordinates to whom they delegate the authority and the responsibility for getting the work done. All managers have to manage workers — procure them, induct them, train and develop them, motivate them and lead them. They must be properly compensated too.

Human resource managers have to perform these functions to facilitate the work of the line managers. But that does not mean that only HR managers manage workers. All line managers like the sales and production managers manage workers on day-to-day basis.

Role # 3. Managing Managers :

Managers manage other managers who either advise them, or are their superiors. A marketing manager is advised by a marketing research manager about market trends. They must coordinate well with each other. Similarly, a marketing manager reports to the Chief Executive. He must be able to contribute his own to the achievement of the overall corporate objectives.

Role # 4. Managing Resources :

The big organisations today deploy huge resources of men, machines and money. Managers must do an efficient allocation to get the optimum results.

Role # 5. Managing Stakeholders :

Managers have to manage the stakeholders, ie, the creditors, the shareholders and the suppliers. All the loans must be serviced properly. Shareholders must maximise their wealth. Suppliers must receive support. The employees too are stakeholders. They form unions and associations to further their interests.

The employee relations must be a priority. There should be negotiations with the unions an ongoing basis. There is an Annual General Meeting (AGM) of the shareholders. The final accounts are presented here. These must be properly attended.

Role # 6. Managing Innovation :

An organisation cannot survive in today's competitive world without having innovative products. Managers must provide for in-house R&D. They must scan the environment for business opportunities and can track the outside R&D. The product development team should be encouraged. Apart from product innovation, we have to introduce innovation in business processes, distribution, delivery, and advertising.

Role # 7. Managing Pressure Groups :

Managers must address the concerns of the various pressure groups around them, say NGOs, community groups, social activists, environmental groups, etc.

Role # 8. Managing PR (Public Relations) :

An organisation has to project a favourable public image. Here it is necessary to manage media, arrange press conferences, release press notes, insert publicity materials, etc. At the time of crisis, proper information must be made available to the public. Organisation's reputation must be managed. There should be public service advertising to project a good corporate image.

Role # 9. Managing Information :

There is a surge of information these days. It must be properly arranged and filtered. Information is crucial for decision making. Managers set-up the right management information systems to assist them. They make use of IT and computers to do so.

Role # 10. Managing Globalisation :

Businesses have become larger. The company operates in many countries. It is necessary to manage globalisation. There are issues of staffing and marketing. There are issues of the organisational set ups, eg, a joint venture, a technical tie-up, a financial tie-up a takeover etc. Managers must manage the international business.


Roles of a Manager – Roles of a Manager in an Organisation

A manager is a person who performs the functions of planning, organising, staffing, directing, and controlling for the accomplishment of the objectives of an undertaking. Since a manager performs the managerial functions, he is a member of the management of the organisation.

Used in this sense, management includes all those who manage the affairs of an organisation. Every manager is concerned with taking certain decisions and their implementation for the achievement of organisational objectives. He guides the human resources in the effective use of materials, machines and technology.

The Job or Role of Manager :

Management of an enterprise is concerned with the achievement of its objectives. For this, every manager guides and directs the efforts of a group of persons in the organisation. He defines the objectives of his group keeping in view the overall objectives of the enterprise. Each member of the group is assigned a specific task so that the targets of the group as a whole may be achieved. This is necessary for achieving the objectives of the enterprise.

Management is the effective utilisation of human and material resources to achieve the enterprise objectives. The human resources or people use material resources such as machines, materials and money. It is for the management to ensure that people use material resources in the most efficient manner. Only then the objectives of the enterprise could be achieved. For the effective utilisation of resources, the workers may be given adequate instructions and training. They must also be properly motivated so that they work with devotion and loyalty for the achievement of organisational objectives.

According to Drucker, “Every manager is concerned with ideas, things and people.” Management is a creative process for integrating the use of resources to accomplish certain goals. In this process, ideas, things and people are vital inputs which are to be transformed into outputs consistent with the goals of the enterprise.

Some of the characteristics that are common to most of the managers are as follows:

1. Managers spend a major portion of their time in achieving coordination between human and non-human resources.

2. Managers do much work at an unrelenting pace.

3. Managerial tasks are characterised by brevity, variety, and fragmentation.

4. Managers prefer live action—brief, specific, well-defined activities that are current, non-routine, and non-reflective.

5. Managers prefer oral to written communication.

6. Managers maintain a vast number of contacts, spending most time with subordinates, linking them with superiors and others in a complex network.

It has already been observed that managing involves certain functions. While performing these functions, a manager has to play multiple roles. A role consists of the behaviour patterns displayed by a manager within an organisation or a functional unit. Henry Mintzberg conducted a comprehensive survey on the subject of managerial roles and integrated his findings with the results of a study of five practising chief executives.

He identified ten basic roles performed by managers at all levels from foremen to chief executives and classified them under three heads – (1) interpersonal, (2) informational, and (3) decisional. These roles describe what managers actually do, whereas functions of managers had historically described what managers should do.

A brief description of the managerial roles is given below:

(1) Interpersonal Roles :

The first set of behaviour concerns interpersonal roles, which include the following:

(i) Figurehead – Executive managers perform a number of ceremonial duties such as representing their firm at public affairs and overseeing official functions. Lower level managers have ceremonial duties as well, perhaps on a lesser scale, including attending employees' weddings, greeting visitors, and hosting customers.

(ii) Leader – This encompasses a range of duties suggested earlier including motivating workers, guiding work-related behaviour, and encouraging activities that help achieve organisational objectives.

(iii) Liaison – Managers find themselves acting as liaison between groups and individuals which are part of, or come in contact with, an organisation. The liaison role is important for establishing contacts with suppliers, coordinating activities among work groups, and encouraging harmony needed to assure effective performance.

(2) Informational Roles :

As the term implies, informational roles are concerned with communication among individuals and groups, but managers must also be skilled in gathering and using information to help make effective decisions. More important, they should be able communicators who can transmit information and articulate decisions.

Mintzberg's three informational roles are as follows:

(i) Monitor – Managers monitor activity, solicit information, gather data, and observe behaviour. Well-informed managers are prepared for decision-making and can redirect behaviour to improve organisational performance.

(ii) Disseminator – Here communications are reversed. Rather than receive information, managers transmit information. Obviously, this is a crucial aspect of management. Subordinates, superiors and managers of similar work groups rely on timely information disseminated with clarity.

(iii) Spokesperson – Top executives find themselves more involved as spokespersons than lower-level managers. A firm's policy on competition, its philosophy of customer care, and its commitment to safety are topics common in executive speeches.

However, managers at all levels are spokespersons who may be called upon to represent their groups. For example, when department heads meet to discuss operating budgets, they must be prepared to present information and support budget requests of their respective departments.

(3) Decisional Roles :

Mintzberg identified four roles within the list of his behavioural sets.

Ce sont comme suit:

(i) Entrepreneur:

In recent years, entrepreneurs have been identified with a commitment to innovation. Managers in complex organisations act in entrepreneurial way, by constantly trying to improve their operations. They seek new ways of using resources, new technologies for enhanced performance, and new systems of organising human resources.

(ii) Disturbance Handler:

Historically, this may be the best understood role of managers because they have always had the primary responsibility for resolving problems. It may also be the most stressful role as managers seem to find themselves constantly faced with disturbances that threaten the harmony and effectiveness of their organisations.

(iii) Resource Allocator:

The third role links planning and organising functions. Managers must plan to meet their objectives and distribute resources accordingly. There will never be sufficient time, money, materials, or manpower to accomplish all that is expected, so resource allocation often involves carefully assigning scarce resources.

(iv) Negotiator:

The allocation process bears on the role of negotiator. When scarce resources must be shared among many operating units, managers with superior negotiating skills will have advantages over others. However, negotiating extends to many managerial activities both inside and outside the firm. Purchase manager, for example, negotiates material prices and terms. Personnel manager negotiates union contracts. Negotiation, of course, does not mean conflict but it does imply face to face bargaining between managers and employees to resolve problems or formulate performance expectations.

The above description of the managerial roles shows that managers must 'change hats' frequently and must be alert to the particular role needed at a given time. The ability to recognize the appropriate role to be played and to change roles readily is a mark of an effective manager.

However, it may be concluded that at the lower level, some of the decisional roles and informational roles are more important whereas at the top level interpersonal roles and decisional roles are of greater significance. At the middle level of management, informational roles are found to be more common.

Reconciliation of Managerial Roles and Functions :

Mintzberg's roles approach describes 'what managers do' and provides important insights into the problems and issues involved in managing. The functional approach, on the other hand, provides the general framework for analysing the job of a manager. It prescribes what managers should do. The roles and functional approaches are two sides of the same coin. They are two different but related ways of analysing the job of a manager.

While planning, managers play informational and decisional roles. They receive, store, monitor and disseminate information. They also take policy and operative decisions. In organising, managers play interpersonal and decisional roles. They establish relationships between activities and people, take decisions about utilisation of resources and act as liaisons. In staffing, managers play decisional, informational and interpersonal roles.

They determine human resource requirements, select and train people and maintain personnel records. In directing, managers play interpersonal, informational and decisional roles. They motivate the people by providing various incentives and guide them through communication process. Controlling involves mainly informational and decisional roles. Managers obtain information of results, compare them with the standards and take a corrective action which involves decision-making.


 

Laissez Vos Commentaires