Désirs humains: éléments, importance et classification | Fonction de consommation

Faisons une étude approfondie des désirs humains: - 1. Définition des désirs humains 2. Eléments des désirs humains 3. Relation avec les activités économiques 4. Importance 5. Classification.

Définition du désir humain :

Dans le sens ordinaire, les mots «désir» et «désirs» sont considérés comme un et il ne semble y avoir aucune différence entre les deux.

Mais en économie, il y a une différence entre «désir» et «envie». La consommation est liée à l'étude des besoins humains.

Toutes les activités économiques sont dirigées vers la satisfaction des besoins humains. De cette façon, veut avoir une signification dans l'étude de l'économie. Généralement, le désir est lié au désir. Mais tous les désirs ne sont pas désirés. Le désir est ce désir pour lequel l'homme a la capacité et la volonté de le réaliser.

En d'autres termes, le besoin est le désir effectif de satisfaction dont l'homme a à la fois la capacité et la volonté.

Selon Penson: "Les désirs sont définis comme le désir effectif de certaines choses, ce qui se traduit par l'effort ou les sacrifices nécessaires pour les obtenir." En ce qui concerne les désirs, a déclaré l'économiste éminent Erich Roll - "Le désir est l'expression d'un manque de satisfaction qui conduit à action visant à procurer cette satisfaction. "

En économie, les désirs sont de deux types:

(i) désirs effectifs,

(ii) Désirs inefficaces.

Les désirs efficaces sont ceux dans lesquels l'homme doit disposer de moyens suffisants pour dépenser et doit être disposé à dépenser; tandis que les besoins inefficaces sont ceux qui ne peuvent être satisfaits. Par exemple, pour amener le soleil et la lune dans la pièce.

Par conséquent, seuls les désirs effectifs sont considérés comme des désirs. Par exemple, supposons qu'un homme pauvre ait le désir d'acheter une voiture, mais son désir ne peut pas s'appeler besoin parce qu'il n'a pas les moyens de l'acheter. Mais supposons qu'un avare veuille poursuivre une voiture, mais son désir ne peut pas s'appeler vouloir, car l'avare n'a pas la volonté de l'acheter.

Par conséquent, en économie, le désir est ce désir effectif de choses particulières qui s’exprime dans l’effort ou les sacrifices nécessaires pour les obtenir.

Éléments de désirs humains :

Voici les éléments importants de désirs:

(i) Il doit y avoir un désir pour une marchandise.

(ii) Pour réaliser le désir, il devrait exister des moyens ou une capacité d'achat.

(iii) Il doit y avoir une volonté d'acheter l'article.

Différence entre les besoins et la demande:

Tous les gens n'ont pas les mêmes désirs. Les désirs varient toujours d'un individu à l'autre. Ils sont relatifs à la position sociale et économique de chacun. Ils sont aussi le résultat de son éducation, de son tempérament et de ses goûts. L'homme moderne est le produit d'un long processus d'évolution qui se reflète dans ses désirs sans fin et sans cesse croissants.

Parfois, les besoins et la demande sont pris dans le même sens, mais il existe une différence fondamentale entre le désir et la demande. Vouloir est le désir effectif qui est désir avec capacité et volonté là où la demande est le désir effectif soutenu par un prix de la marchandise. Les économistes ont dit que la demande est ce qui est exprimé et soutenu par un prix fixe à un moment donné.

Relation entre les besoins et les activités économiques :

Il existe une relation intense entre les désirs humains et les efforts économiques. Quand un homme ressent le besoin de quoi que ce soit, il doit le remplir s'il met des efforts économiques et cherche à gagner de la richesse pour satisfaire ses besoins. De cette manière, les désirs constituent la base de toutes les activités économiques de la société. S'il n'y avait pas eu de besoins, la forme économique actuelle de la société aurait été différente.

Vouloir non seulement donne naissance à des activités économiques, mais il en détermine également les effets. Si le nombre de besoins sera inférieur à nos efforts et nos activités économiques seront moins. De l'autre côté, si nos besoins augmentent nos efforts économiques et nos activités augmentent.

Par exemple:

Lorsque l'homme vivait dans la forêt, ses besoins étaient limités et ses activités économiques circonscrites. Mais avec la croissance de la civilisation et du temps, nos activités économiques ont augmenté et nous avons commencé à travailler dur pour gagner plus de richesses afin de satisfaire nos besoins. Nous essayons ainsi de rencontrer et de satisfaire nos différents besoins dans le cadre de nos activités économiques.

De cette façon dans la vie humaine Désir -> Veut -> Activités économiques -> Gagner de la richesse -> Consommation Le cercle de satisfaction continue à se déplacer.

Les faits décrits ci-dessus permettent d'établir qu'il existe une relation étroite entre les désirs et les activités économiques. Ce ne sont que les besoins qui encouragent et créent chez l’homme une motivation à exercer ou à réaliser des activités économiques. Mais, ici, nous n'oublions pas que les activités économiques affectent également les besoins humains. Parce que le développement économique d'un pays est le résultat d'activités économiques. Ainsi, dans la vie humaine, le cercle des besoins et des activités économiques se déplace.

Importance des désirs humains :

Voici l'importance des désirs:

1. La volonté est le point de départ des efforts économiques:

Want est la mère de l'invention et la racine de toutes les activités économiques. Ce sont les besoins humains qui obligent un homme à mener des activités économiques afin de gagner de l'argent pour répondre aux divers besoins. Pour gagner de l'argent, une personne sert, travaille comme ouvrière ou va à l'entreprise. S'il n'y avait pas eu de besoins, l'homme aurait été inactif.

2. Toutes les activités économiques sont réalisées pour satisfaire les besoins:

L'économie est l'étude des besoins humains et constitue le moyen de satisfaire les besoins. L'objet principal de toutes les activités économiques d'un homme est la satisfaction des besoins. S'il n'y a pas de besoins, personne ne peut exercer d'activités économiques.

3. Détermination du niveau de vie:

Les besoins humains ont une relation directe avec le niveau de vie d'un homme. Si davantage de besoins humains sont satisfaits, le niveau de vie sera élevé et, si les besoins humains ne sont pas satisfaits, le niveau de vie sera bas.

4. Indice de progrès économique:

Les besoins humains ont été considérés comme un indice de progrès économique. Tout homme ou son pays est considéré comme économiquement avancé ou moderne s'il est en mesure de répondre à ses besoins de manière satisfaisante.

5. Industrialisation rapide:

L'industrialisation rapide d'un pays n'est possible que lorsque ses habitants sont en mesure de répondre à leurs divers besoins. L'industrialisation rapide réduira le chômage, augmentera les revenus et contribuera à relever le niveau de vie.

Classification des désirs humains :

Tous les besoins d'un homme ne peuvent pas être de même nature et leur importance ne peut pas être de même nature. Certains besoins d'un homme sont très essentiels et d'autres peuvent l'être moins.

Sur cette base, les désirs peuvent être classés comme suit:

1. Nécessaires.

2. Le confort.

3. Luxe.

Les éléments nécessaires peuvent à nouveau être divisés en trois catégories:

je. Nécessaires pour l'existence,

ii. Nécessaires pour l'efficacité et

iii. Nécessaires conventionnels.

Les désirs liés au luxe ont été divisés en deux catégories:

(a) des luxes sans danger,

(b) Luxe nocif.

Nécessaires:

Le confort est ce dont nous avons besoin, et dont la satisfaction non seulement d’améliorer la qualité de vie et le confort de la vie, mais aussi d’augmenter le prestige social et l’amélioration du niveau de vie.

Par exemple:

Un livre est une nécessité pour un étudiant, une table et une chaise sont indispensables à l'efficacité, mais un fauteuil ou une chaise rembourrée est un confort. Le confort rend la vie meilleure et plus complète. Il y a une différence entre le confort et les nécessités. De l'argent dépensé pour le confort, nous retirons moins d'avantages par rapport aux nécessités. Les dépenses sur les nécessités procurent un bénéfice en termes de santé et augmentent notre efficacité. Par exemple, un ventilateur électrique pour un étudiant en été peut être considéré comme une nécessité d'efficacité, un climatiseur sera confortable et peut même être un luxe.

Luxe:

Selon Chapman, «le luxe est une chose qui, une fois consommée, n'ajoute pas et ne peut même pas nuire à l'efficacité d'une personne.» C'est ce qu'on appelle une «consommation superflue», c'est-à-dire une chose que nous pourrions facilement faire sans. Le professeur Gide a déclaré: «Les luxes sont des besoins superflus.» Le professeur Ely a donné le nom de «consommation personnelle excessive». Les économistes sont d’avis que les dépenses consacrées au confort apportent une certaine compensation, tandis que les dépenses consacrées au luxe apportent une contribution moindre ou négligeable. revenir. En d'autres termes, nous pouvons dire que c'est une perte ou un préjudice positif.

Les luxes sont de deux sortes:

(i) Luxes sans danger:

Les produits de luxe inoffensifs sont ces produits de luxe dont l'utilisation n'entraîne aucune perte pour le consommateur, ni n'augmente l'efficacité du travail de l'homme.

Par exemple:

Utilisation de vêtements coûteux, palais, voiture, etc.

(ii) Luxe nocif:

Les produits de luxe nuisibles sont ceux dont l’utilisation réduit l’efficacité du travail de l’homme et qui devient nocive pour un certain temps.

Par exemple:

L'utilisation de vin ou de tout matériau en état d'ébriété réduit l'efficacité du travail d'un homme et devient, après un certain temps, nocive pour la santé. L'utilisation de ce matériel n'a pas été considérée comme appropriée du point de vue social et moral.

La classification des besoins est-elle relative?

Les économistes estiment que la classification des besoins n’est pas absolue, mais relative et souple. Les raisons de la classification ne sont pas la qualité des articles mais la base de la classification est la situation et les circonstances de l'homme dans lequel il vit, son revenu, sa profession, ses coutumes et son salaire, ses conditions sociales et physiques, etc.

À ce propos, le professeur Richards a déclaré: «Les termes« confort et luxe nécessaires »sont toutefois des termes relatifs. Un article qui était considéré comme un luxe dans les communautés civilisées il y a cent ans pourrait, à la suite d'une élévation du niveau de vie, être considéré comme nécessaire »?

À cet égard, il ne faut pas oublier que nous ne pouvons pas associer des types de nécessités, de confort ou de luxe permanents et fixes aux produits de base. Nous ne pouvons pas dire que la voiture est toujours un luxe et qu'une chemise est toujours un «nécessaire». La même chose peut être nécessaire pour l'un et peut être un luxe pour les autres.

Pour un enfant d'école publique, un certain type de vêtement est nécessaire car, comme pour un villageois, il peut être considéré comme un luxe. Une voiture peut être un luxe pour une personne vivant dans une petite ville comme Gaya, Jehanabad, mais pour un fonctionnaire occupé ou un médecin occupé dans une grande ville comme Pune et Bangalore, cela est nécessaire.

Le luxe d'hier est devenu le nec plus ultra des nécessités d'aujourd'hui. Ceci n’est qu’une conséquence naturelle de l’augmentation du niveau de vie et de la prospérité croissante. De plus, les commodités dont bénéficiaient les classes supérieures dans le passé sont maintenant considérées comme une nécessité par la classe ouvrière d’aujourd’hui.

Par exemple:

Electricité, papier journal, mobilier. De la même manière, ce qui peut être considéré comme un luxe en Inde peut être nécessaire en Angleterre. Les manteaux ou les radiateurs électriques sont le luxe ici, il est nécessaire dans les pays européens. En fin de compte, nous pouvons dire que les biens sont un confort ou un luxe nécessaire en fonction du climat, du pays et des personnes que nous considérons. Ils sont relatifs à la personne, l'heure et le lieu.

 

Laissez Vos Commentaires