Demande et offre et prix d'équilibre et quantité

Les points suivants mettent en évidence les trois effets des variations de l'offre et de la demande sur le prix et la quantité à l'équilibre.

Effet n ° 1. Changement de la demande:

La variation de la demande fait référence à une augmentation (ou une diminution) de la demande suite à une augmentation (ou à une baisse) du revenu en argent du consommateur, de ses goûts et préférences, etc. Dans les circonstances, le prix propre du produit reste fixe. Ainsi, un changement de la demande signifie un déplacement de la courbe de la demande, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

Dans la Fig. 4.25, nous avons montré comment le prix et la quantité d'équilibre changent lorsque la courbe de demande évolue. Sur la figure 4.25 (a), le prix initial et la quantité déterminée par l'intersection des courbes DD et SS sont respectivement OP et OQ.

Si la demande augmente, la courbe de la demande passera à D 1 D 1 et le nouveau prix d'équilibre passera à OP 1 et la quantité demandée et fournie à OQ 1 . De même, lorsque la courbe de demande décroît à D 2 D 2, les prix et les quantités baissent à OP 2 et OQ 2, respectivement.

Dans la Fig. 4.25 (b), la courbe d'offre a été supposée parfaitement élastique. Le prix d'équilibre initial et la quantité sont représentés par OP et OQ, respectivement. Or, une augmentation ou une diminution de la demande ne provoquera pas de changement du prix d'équilibre (OP). Une augmentation de la demande entraînera uniquement une augmentation de la quantité d'équilibre jusqu'à QO 1 .

Si la courbe de l'offre est parfaitement parfaitement inélastique [comme dans la Fig. 4.25 (c)], une augmentation de la demande entraînera une hausse du prix à OP 1 . La quantité d'équilibre restera la même (QO).

Effet n ° 2. Modification de l'offre:

Par changement d'offre, nous entendons un déplacement de la courbe d'offre. Si l'offre augmente (ou diminue), la courbe d'offre se déplacera à droite (ou à gauche). Dans la Fig. 4.26 (a), OP * est le prix d'équilibre initial et OQ * la quantité d'équilibre.

Supposons maintenant que l'offre augmente et que la nouvelle courbe d'offre S 1 S 1 intersecte la courbe de demande. En conséquence, le prix d'équilibre chute à l'OP 1 et la quantité d'équilibre demandée et fournie augmente à l'OQ 2 . De même, une baisse de l'offre se traduit par un effet opposé.

Sur la Fig. 4.26 (b), l'intersection entre la courbe de demande parfaitement élastique et la courbe d'offre SS détermine le prix d'équilibre OP * et la quantité d'équilibre OQ *. À mesure que l'offre augmente, la courbe de l'offre passe à S 1 S 1 . En conséquence, la quantité d'équilibre monte à QO 1, mais le prix d'équilibre reste inchangé à OP *. Sur la figure 4.26 (c), une courbe de demande parfaitement inélastique a été dessinée.

Le prix d'équilibre initial et la quantité sont respectivement OP * et OQ *. Une augmentation de l'offre signifie un décalage de la courbe de l'offre vers S 1 S 1 . Cependant, le nouveau prix d'équilibre chute à l'OP 1, tandis que la quantité d'équilibre reste stationnaire à QO *.

Effet # 3. Changement dans les deux:

Enfin, si à la fois la demande et l'offre augmentent (ou diminuent) du même montant, le prix d'équilibre restera inchangé à OP *, mais la quantité d'équilibre augmentera (diminuera) comme indiqué à la Fig. 4.27 (a). Si l'accroissement de l'offre est supérieur à l'accroissement de la demande, comme illustré à la figure 4.27 (b), le nouveau prix d'équilibre sera inférieur au prix initial.

La quantité d'équilibre augmentera. Ou si l'augmentation de la demande est supérieure à l'augmentation de l'offre, comme illustré à la figure 4.27 (c), le prix d'équilibre et la quantité d'équilibre seront supérieurs à la situation initiale.

L'augmentation de la demande et la diminution de l'offre entraîneront une augmentation du prix [Fig. 4.27 (d)], mais la quantité d'équilibre peut augmenter ou diminuer. Toutefois, la quantité d'équilibre peut rester inchangée à QO * si l'augmentation de la demande est compensée par une diminution de l'offre du même montant.

Même conclusion si la demande diminue et l’offre augmente [Fig. 4, 27 (e)]. Quoi qu’il en soit, la quantité de changement des quantités et du prix d’équilibre dépend en grande partie des élasticités de la demande et de l’offre.

 

Laissez Vos Commentaires